Michel et Augustin vous invitent à dormir à la Belle Étoile à Paris

Michel et Augustin, les troublions incontournables du goût, organisent la 4e édition de leur programme Une nuit à la Belle Étoile. Cette année, rendez-vous le 17 juin 2016 au Parc Monceau où 1000 participants pourront ainsi profiter de ce cadre prestigieux pour passer la nuit, avec un programme encore secret mais composé soigneusement pour vous faire passer un moment très spécial.

L’inscription est gratuite et ouverte à tous, à partir du 10 mai à 19h59. La demande étant très forte, il faudra être au taquet pour réserver votre place !

Informations et réservations ici

Exposition : l’Olympia hier, aujourd’hui, demain

Pour cette première édition, L’Olympia se raconte et propose aux visiteurs un voyage tout au long des décennies qui ont construit sa légende et des dates-clés de son histoire.

Autour d’anecdotes, de photos exceptionnelles, de vidéos, de costumes de scènes et de tout un ensemble d’objets rares, les visiteurs sont amenés à découvrir le génie artistique de ceux qui ont forgé l’image de L’Olympia.

De ses débuts (un manège de montagnes russes à la fin du 19e siècle) à aujourd’hui, le lieu se visite à travers des anecdotes savoureuses et des faits marquants, donnant au passage quelques indices sur les belles histoires à venir.

L’occasion pour le public de prendre le temps de parcourir la Galerie, le Foyer et de découvrir la salle des Billards – exceptionnellement ouverte pour l’occasion.

Cette exposition se découvre en trois grandes périodes :

  • Hier : de sa construction à 1997 (date de sa réouverture après d’importants travaux), les plus grands artistes ont vu leur carrière marquée par leur passage à L’Olympia.
  • Aujourd’hui : de 1997 à 2016, L’Olympia reste un rituel et un souvenir inégalable dans l’esprit des artistes.
  • Demain : la nouvelle scène française et internationale s’y produit, de nombreux projets novateurs y fleurissent, L’Olympia reste tourné vers le futur.

Informations et réservation

L’École des Loisirs fête ses 50 ans avec une exposition aux Arts Decoratifs

Afin de célébrer le 50e anniversaire de l’école des loisirs, acteur majeur de la littérature jeunesse, le musée des Arts décoratifs présente Une histoire, encore ! 50 ans de création à l’école des loisirs, jusqu’au 22 mai 2016.

Ce projet, unique et étonnant, est une carte blanche donnée à l’éditeur et à ses auteurs-illustrateurs les plus emblématiques, tels que Tomi Ungerer, Claude Ponti, Kitty Crowther, Rascal, Grégoire Solotareff ou encore Nadja. À travers l’exposition, des créations en volume ludiques et surprenantes, réalisées spécialement pour l’occasion, ainsi que des dessins originaux et des manuscrits, révèlent tout un pan de la création graphique contemporaine tournée vers l’enfance. Un demi-siècle d’histoires imagées, à la fois drôles et cocasses, riches et audacieuses, est ainsi mis en lumière dans une scénographie signée Constance Guisset.

Orsay en fête pour 3 jours de célébrations en musique

Le musée d’Orsay et l’orchestre de la Garde républicaine réinventent en musique les grandes fêtes républicaines de la fin du XIXe siècle. Quatre cents musiciens proposent pendant trois jours une vingtaine de concerts, tous gratuits, dans tous les espaces du musée.

L’orchestre symphonique et l’orchestre d’harmonie de la Garde donneront deux grands concerts en soirée. En journée, des formations musicales de la Garde républicaine, des harmonies et des fanfares d’Ile-de-France, ainsi que des élèves du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris investiront la nef du musée et joueront devant les oeuvres des collections. Ces concerts d’une quinzaine de minutes permettront aux spectateurs de se promener d’un lieu à l’autre et de jouir pleinement d’un moment d’harmonie entre musique et oeuvres d’art. Ils pourront même, en fin d’après-midi le dimanche chanter un grand final avec le Choeur de l’Armée française !
De nombreuses activités seront dédiées aux enfants et aux familles tout au long du week-end. Et pour les curieux d’art et d’histoire, des conférences à l’auditorium raconteront comment la démocratisation de la musique a contribué à la cohésion nationale sous la IIIe République.

Vive la République ! Vive la fête à Orsay !

Informations et programme

13 rue du hasard, un spectacle de magie théâtrale pour tous

Récemment, j’ai eu l’occasion de découvrir sur scène, Laurent Piron, magicien belge qui se produit actuellement en spectacle au Grand Point Virgule. Dans ce spectacle intitulé 13 rue du hasard, l’artiste nous parle de son parcours, de ses rêves de gosse et de son attrait pour la magie. Mais surtout, il nous prouve que dans la vie, il n’y a pas de hasard.

Je dois dire que j’ai été bluffée par le personnage et les tours de magie qui s’enchainent. Et j’ai ainsi réalisé que je n’avais jamais vu de spectacle de magie auparavant. C’est fou comme ce type de spectacle peut plaire aux enfants mais aussi aux adultes. Le personnage est attachant, drôle et vraiment très doué. J’aimerai voir plus de show de magiciens, c’est vraiment original et étonnant.

Pas de temps mort pendant le spectacle, on reste émerveillé et on essaie d’imaginer les prochains tours qui seront effectués. Il fait participer le public, ce qui rend le spectacle d’autant plus vivant.

Je vous recommande vivement ce spectacle qui joue jusqu’à la fin de l’année. Vous ne serez pas déçus.

Parcourez l’exposition The Parisianer à Bercy Village

L’exposition « The Parisianer à Bercy Village » et ses 31 couvertures investissent les passages de Bercy Village dès le 17 septembre 2015 et ce jusqu’au 10 janvier 2016. Aux côtés d’illustrations compilées dans la première édition du livre réalisée à l’occasion de l’exposition à la Cité Internationale des Arts en décembre 2013, des couvertures inédites d’artistes tels que Charline Collette, Charlotte Trounce ou encore Laurent Kling seront pour la première fois exposées, tandis que l’artiste François Maumont nous livre sa propre interprétation de la Cour Saint-Emilion ! La sélection exposée à Bercy Village nous plonge au cœur de quatre thèmes explorés par 30 illustrateurs :

Lire la suite

Cinéma Paradiso partie 2 : la revanche

Il y a 2 ans, un évènement d’un genre nouveau avait pris place au Grand Palais : le Cinéma Paradiso, un drive-in géant installé dans un lieu inédit. J’y avait été et que vous avait fait part de mon immense déception et de l’arnaque donc je me suis sentie victime (article). Cette année, le concept est revenu, nous promettant une meilleure organisation pour satisfaire tous les frustrés de la première édition. Je m’étais dit qu’il était hors de question que j’y mette les pieds. Mais j’ai reçu des invitations donc je me suis lancée dans mon étude comparative, pour vous.

Je me suis donc rendue au Cinéma Paradiso le mardi 17 juin, deuxième soir de l’édition avec au programme : Kill Bill et Jurassic Park. Car cette fois, il n’y a pas une mais deux salles de cinéma, pouvant accueillir bien plus de monde qu’en 2013.
Avant la séance, j’ai pu découvrir les nombreux espaces dédiés au fooding, concept de plus en plus branchés que l’on retrouve partout. J’ai également pu jouer à des jeux vidéos rétros, créer mon propre GIF animé et fait la queue pour gagner des échantillons Chanel (gros partenaire de l’évènement qui a également installé 3 pistes de bowling sur place). Ce soir là, il y avait également des cours de salsa et un espace dédié à la danse avec le jeu Just Dance et Coca Cola. Peut-être que c’était parce que l’évènement avait lieu un jour de semaine mais il y avait étonnamment peu de monde. Pas de queue pour pénétrer dans la salle de cinéma et surtout, une salle de cinéma… presque vide. A tel point que j’ai pu échanger de siège pour m’installer dans un fauteuil confortable et que j’ai pu changer de salle, pour changer de film. A notre guise, donc.

Je me suis empifrée de pop-corn et de sodas offerts par les partenaires pour l’occasion (je ne me souviens pas avoir été autant gâtée il y a 2 ans), ce qui aide franchement à passer une bonne soirée. Je me suis sentie chouchoutée et j’ai senti que cette fois, le client est roi et l’expérience est optimisée. Peut-être car je n’ai pas payé ma place…?

Après la séance de cinéma, la soirée clubbing a pris place, sous l’organisation de BETC Pop. Comme pour il y a 2 ans, je ne peux pas vous parler de cette partie de soirée car je n’y étais pas. La mamie que je suis, voulait rentrer se coucher.

Pour conclure, je dirai que l’organisation a appris de ses erreurs. Que si vous avez le choix, vous devriez venir en semaine pour ne pas souffrir du monde et avoir le choix de l’expérience. Mais si vous y allez à reculons, je tiens à vous rassurer : vous ne pourrez pas être plus déçus que lors de la première édition-fiasco.

Lascaux s’installe à Paris pour une exposition hors du temps

unnamedDu 20 mai au 30 août 2015, pour la première fois à Paris / Porte de Versailles, une exposition retrace l’incroyable histoire de Lascaux et de sa découverte, offrant la possibilité de découvrir les chefs d’oeuvres de la chapelle Sixtine de la Préhistoire.Lascaux à Paris – L’exposition plongera le grand public dans l’univers de la grotte grâce à des reproductions grandeur nature, une incroyable visite virtuelle en 3D , des maquettes, des images d’archives ou encore des jeux interactifs, afin d’entrer en contact avec l’art rupestre paléolithique unique de Lascaux.
A voir donc en famille et à ne pas rater cet été !

Ne manquez pas l’incroyable exposition sur l’Art du Lego à Paris

Vous en avez rêvé, Nathan Sawaya l’a fait!
Une exposition accessible à tous. Sur plus de 1500 m2 , l’exposition The Art of the Brick plonge le visiteur dans l’univers tout aussi gai et coloré que déroutant de Nathan Sawaya. L’artiste, qui a utilisé pour cette seule présentation plus d’un million de briques LEGO est l’auteur d’œuvres qui font sourire ou réfléchir petits et grands.

Le visiteur retrouvera plus de 100 objets dans l’exposition : le Penseur de Rodin mais aussi la rosace nord de la cathédrale de Chartres ou encore le squelette d’un dinosaure de 6 mètres de long constitué de 80 020 briques de LEGO.

N’attendez plus, c’est “l’une des dix expositions majeures au monde, à ne rater sous aucun prétexte” selon CNN ! Dans la play zone, à la fin de l’exposition, briques LEGO et jeux vidéo DC COMICS ™ seront mis à disposition des visiteurs invités à libérer leur créativité !

Paris Expo, Porte de Versailles, Pavillon 8/A
Du 14 mai 2015 au 30 août 2015

Source et informations

La Géode dévoile un programme exceptionnel pour fêter ses 30 ans

Pour fêter son 30e anniversaire, La Géode propose un festival dédié aux documentaires d’exception dans les spectaculaires formats “pellicule 15/70 pour écran géant hémisphérique” et “3D relief”.

Pendant trois mois – du 7 avril au 15 juillet 2015 – vous aurez l’occasion unique d’apprécier de très nombreux films inédits. Seules quelques-unes de ces toutes dernières productions internationales seront peut-être programmées à l’avenir en France.

Pour ceux qui ne les auraient pas vus encore, le festival présentera également une rétrospective des grands films et des belles images qui ont marqué l’histoire de La Géode.

Voyage à l’ère glaciaire, plongées en apnée avec les requins blancs, immersion dans les mondes invisibles, excursions à Madagascar avec les lémuriens… Ces films s’adressent à tous, petits et grands, et sont synonymes de découvertes et de sensations fortes.

Au programme également, des week-ends thématiques :
“spécial Dinosaures” (18/19 avril)
“spécial Bestioles” (30/31 mai)
“spécial Océans” (6/7juin)

Et ce n’est pas tout !
Pendant le festival, vous pourrez décider de la suite de la programmation de La Géode. Les spectateurs sont invités à noter les films afin de décerner « un prix du Public ». Le film primé sera à l’affiche de La Géode dès le mois d’octobre.

Plus d’infos sur le site officiel