Le mensonge ou les questions amoureuses qui fâchent, au théâtre

J’ai eu la chance de voir la pièce de théâtre Le Mensonge, qui joue actuellement dans le magnifique Théâtre Edouard VII. En tête d’affiche : Pierre Arditi et Evelyne Bouix. La salle est pleine à craquer.

Le pitch : Dans la rue, Alice (Evelyne Bouix) a surpris le mari d’une de ses amies avec une autre femme et se trouve confrontée à ce dilemme entêtant : faut-il lui dire ce qu’elle a vu ?
Paul (Pierre Arditi) tente de la convaincre qu’elle doit absolument lui cacher la vérité. Il fait ainsi l’éloge du mensonge…
Est-ce seulement pour défendre son ami ? Ou a-t-il lui aussi des choses à cacher ? A moins que ce ne soit elle qui avance masquée ? Pour mieux lui faire avouer ses mensonges ? Pour mieux dissimuler les siens ? Difficile de savoir…

La pièce est pleine de rebondissements, cependant je l’ai trouvée un peu longue. La mise en place prend du temps et j’ai eu envie que les choses s’accélèrent à un moment. Pour vous donner une indication, la pièce dure 1h40. Mais il faut vraiment souligner l’excellence des comédiens (Pierre Arditi donne vraiment le rythme et nous fait beaucoup rire). Je crois que le public était conquis. J’ai tout de même passé un bon moment et c’est une bonne valeur pour passer une soirée théâtre.
Attention : dernière le 23 avril ! Au théâtre Edouard VII à Paris.

Le triomphe de la musique par Chagall, investit la Philarmonie de Paris

La Philarmonie de Paris présente le triomphe de la musique, une exposition de Marc Chagall autour du thème de la musique. Un thème ancré dans la plupart des œuvres de l’artiste, et qui joue un rôle central dans son imaginaire, dans ses créations toutes plus variées.

Au cours de cette exposition, c’est 300 chefs-d’oeuvre qui sont mis en avant, via un parcours à la chronologie inversée. Il met en avant la circularité de l’œuvre de l’artiste. Cette exposition artistique et sensorielle comptera des installations multimédias comme le dispositif exceptionnel développé autour du célèbre plafond de l’Opéra Garnier, un immense hommage aux compositeurs qui ont marqué l’histoire de la musique ou le programme décoratif et architectural du Lincoln Center de New York. Mais également des photos et décors comme celui qu’il réalisa pour le Théâtre juif de Moscou dans les années 1920, ou encore l’opéra La Flûte Enchantée.

La synthèse des expériences vécues conduit Chagall à donner forme au son, à la construction et au rythme musical à travers des créations plastiques de différentes techniques : peintures sur toile ou œuvres sur papier, sculptures et céramiques, collages, costumes de scène ou projets de décors…Une exposition tout en musicalité, qui nous rappelle que la finalité ultime de l’œuvre de Chagall n’est autre que la célébration de la vie.

Informations pratiques:
Marc Chagall
Le triomphe de la musique
Du 13 octobre 2015 au 31 janvier 2016 (Espace d’exposition – Philharmonie 1)

Alex Lutz sur scène : testé et approuvé!

Star montante de la scène comique française, Alex Lutz présente actuellement son premier spectacle à Bobino, après avoir conquis la France via la scène mais également grâce à son personnage féminin mythique incarné sur Canal + avec Catherine et Liliane. J’ai enfin eu l’occasion de le découvrir en spectacle pour enfin me faire ma propre idée de cet artiste ‘vaguement connu’, comme il le dit lui-même.

Sur scène, le comédien interprète de nombreux personnages : le papi, le collègue un peu fou, le directeur de casting, la popstar et passe de l’un à l’autre avec grande facilité. Il nous a également raconté l’histoire du quartier de Montparnasse et nous a fait visiter ses rêves d’enfants. Il a une énergie folle et je dois mentionner sa grande capacité à bouger son corps sur scène. Il m’a parfois fait penser à Gad Elmaleh à ses débuts et à Elie Semoun. J’ai beaucoup ri et j’ai passé un très bon moment, comme les autres spectateurs de cette salle qui était alors blindée. Nul doute qu’Alex Lutz ira loin et qu’il faudra compter sur lui dans le futur.

Le spectacle sera diffusé en direct sur Canal + le mercredi 7 octobre à 21h. Vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenus!

Rendez-vous dans le dressing de rêve des parisiens

Paris Rendez-vous présente l’exposition
** le Dressing de Rêve des Parisiens **

Au moment où Paris accueille les défilés de la semaine de la mode Prêt-à-porter, l’exposition Le Dressing de Rêve des Parisiens vous invite, elle, à découvrir la genèse des nouvelles maisons de mode parisiennes. Cette exposition présente les pièces emblématiques de cette nouvelle génération de créateurs qui porte le dynamisme parisien du prêt-à-porter, de la couture, de la joaillerie, de l’accessoire et du soulier.

Cette exposition accompagne également la sortie du guide Le Dressing de Rêve des Parisiens, publié aux Editions du Chêne. Il vous sera possible d’acheter des accessoires réalisés par les créateurs du réseau des Ateliers de Paris au sein du corner de Paris Rendez-vous. Un évènement à ne pas manquer.

EXPOSITION GRATUITE
du 8 septembre au 31 octobre 2015
Lieu : Paris Rendez-vous, 29 rue de Rivoli, 75004 Paris
Horaires : 10h-19h, fermé le dimanche

L’exposition Picasso Mania pour la fin d’année au Grand Palais

Avis aux fans de Picasso : Le Grand Palais organise une grande exposition dédiée à l’artiste à la fin de l’année : Picasso Mania.

L’exposition revient sur la confrontation féconde que les artistes contemporains ont menée, depuis les années 1960, avec l’œuvre de Picasso.

À la fois chronologique et thématique, le propos retrace les différents moments de la réception critique et artistique de l’œuvre de Picasso, les étapes de la formation du mythe associé à son nom. Aux grandes phases stylistiques, à certaines œuvres emblématiques de Pablo Picasso, telles que Les Demoiselles d’Avignon et Guernica, répondent les œuvres contemporaines de Hockney, Johns, Lichtenstein, Kippenberger, Warhol, Basquiat ou encore Jeff Koons.

Infos

La grande Chasse aux Trésors de Paris revient cet été

La grande Chasse aux Trésors de Paris revient encore cette année le samedi 4 juillet 2015 à 10h.
Elle se déroulera dans les 3e, 4e, 6e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 15e, 17e, 18e, 19e et 20e arrondissements de Paris, et dans les villes de Saint-Denis et Saint-Ouen. L’inscription est gratuite et ouverte à tous.

Voici l’intrigue :

C’était donc ça ! Ces vibrations sous nos pieds et ces grues étalant leurs bras géants au-dessus du ventre de Paris…
Dans l’immense chantier des Halles, les plus célèbres archéologues étaient bien à la recherche de quelque chose !
La semaine dernière, ils ont découvert les ruines de 4 Maisons centenaires dissimulées dans les dédales du Paris souterrain.
La légende disait donc vrai !
Il existe bien 4 Maisons en charge de veiller sur la ville : Exploradars, Miniloupes, Hipsteeks et Enigmasters allient depuis toujours leurs forces pour protéger les Trésors de Paris !
Sculptures endormies, jardins secrets, cadrans solaires fontaines énigmatiques… Si les milliers de trésors parisiens ont survécu aux accidents de l’Histoire, c’est grâce à ces 4 Maisons de chasseurs-explorateurs !
Aujourd’hui, ces Maisons cherchent leurs dignes successeurs parmi des milliers de chasseurs de trésors : ceux qui siègeront en leur nom au Conseil des 4 pour devenir les nouveaux gardiens des trésors de la capitale.
Saurez-vous tirer profit des pouvoirs spécifiques de votre peuple ?
Découvrir son cri de guerre et son signe de ralliement ?
Mais surtout, serez-vous les nouveaux élus ?

Rejoignez votre Maison et menez l’enquête pour une journée animée en équipe!
Plus d’informations

Cinéma Paradiso partie 2 : la revanche

Il y a 2 ans, un évènement d’un genre nouveau avait pris place au Grand Palais : le Cinéma Paradiso, un drive-in géant installé dans un lieu inédit. J’y avait été et que vous avait fait part de mon immense déception et de l’arnaque donc je me suis sentie victime (article). Cette année, le concept est revenu, nous promettant une meilleure organisation pour satisfaire tous les frustrés de la première édition. Je m’étais dit qu’il était hors de question que j’y mette les pieds. Mais j’ai reçu des invitations donc je me suis lancée dans mon étude comparative, pour vous.

Je me suis donc rendue au Cinéma Paradiso le mardi 17 juin, deuxième soir de l’édition avec au programme : Kill Bill et Jurassic Park. Car cette fois, il n’y a pas une mais deux salles de cinéma, pouvant accueillir bien plus de monde qu’en 2013.
Avant la séance, j’ai pu découvrir les nombreux espaces dédiés au fooding, concept de plus en plus branchés que l’on retrouve partout. J’ai également pu jouer à des jeux vidéos rétros, créer mon propre GIF animé et fait la queue pour gagner des échantillons Chanel (gros partenaire de l’évènement qui a également installé 3 pistes de bowling sur place). Ce soir là, il y avait également des cours de salsa et un espace dédié à la danse avec le jeu Just Dance et Coca Cola. Peut-être que c’était parce que l’évènement avait lieu un jour de semaine mais il y avait étonnamment peu de monde. Pas de queue pour pénétrer dans la salle de cinéma et surtout, une salle de cinéma… presque vide. A tel point que j’ai pu échanger de siège pour m’installer dans un fauteuil confortable et que j’ai pu changer de salle, pour changer de film. A notre guise, donc.

Je me suis empifrée de pop-corn et de sodas offerts par les partenaires pour l’occasion (je ne me souviens pas avoir été autant gâtée il y a 2 ans), ce qui aide franchement à passer une bonne soirée. Je me suis sentie chouchoutée et j’ai senti que cette fois, le client est roi et l’expérience est optimisée. Peut-être car je n’ai pas payé ma place…?

Après la séance de cinéma, la soirée clubbing a pris place, sous l’organisation de BETC Pop. Comme pour il y a 2 ans, je ne peux pas vous parler de cette partie de soirée car je n’y étais pas. La mamie que je suis, voulait rentrer se coucher.

Pour conclure, je dirai que l’organisation a appris de ses erreurs. Que si vous avez le choix, vous devriez venir en semaine pour ne pas souffrir du monde et avoir le choix de l’expérience. Mais si vous y allez à reculons, je tiens à vous rassurer : vous ne pourrez pas être plus déçus que lors de la première édition-fiasco.

La Géode dévoile un programme exceptionnel pour fêter ses 30 ans

Pour fêter son 30e anniversaire, La Géode propose un festival dédié aux documentaires d’exception dans les spectaculaires formats “pellicule 15/70 pour écran géant hémisphérique” et “3D relief”.

Pendant trois mois – du 7 avril au 15 juillet 2015 – vous aurez l’occasion unique d’apprécier de très nombreux films inédits. Seules quelques-unes de ces toutes dernières productions internationales seront peut-être programmées à l’avenir en France.

Pour ceux qui ne les auraient pas vus encore, le festival présentera également une rétrospective des grands films et des belles images qui ont marqué l’histoire de La Géode.

Voyage à l’ère glaciaire, plongées en apnée avec les requins blancs, immersion dans les mondes invisibles, excursions à Madagascar avec les lémuriens… Ces films s’adressent à tous, petits et grands, et sont synonymes de découvertes et de sensations fortes.

Au programme également, des week-ends thématiques :
“spécial Dinosaures” (18/19 avril)
“spécial Bestioles” (30/31 mai)
“spécial Océans” (6/7juin)

Et ce n’est pas tout !
Pendant le festival, vous pourrez décider de la suite de la programmation de La Géode. Les spectateurs sont invités à noter les films afin de décerner « un prix du Public ». Le film primé sera à l’affiche de La Géode dès le mois d’octobre.

Plus d’infos sur le site officiel

 

Les méchants de Disney, en expo exceptionnelle à Art Ludik à Paris

Ils font partie intégrante de nos dessins animés fétiches et nous adorons les détester. La Galerie Artludik dans le Marais, présente l’exposition Les Méchants de Disney, du 7 avril au 30 mai 2015, du mardi au samedi de 14h à 19h. A découvrir : plus d’une cinquantaine de dessins et celluloïds inédits, représentants les grands méchants des classiques Disney. Et en plus, c’est gratuit!

Artludik, 12-14 rue Saint-Louis-en-l’Île, 75004 Paris.

Le Bouffon du Président : toute ressemblance avec des personnes existantes est purement fortuite

presidentJ’ai été invitée récemment à une des représentations de la pièce ‘Le Bouffon du Président’ qui joue en ce moment au théâtre des Variétés. Je dois admettre qu’à la vue de l’affiche, j’avais peur de voir une pièce un peu ‘grossière’ et ‘simple’. Que vaut Cécile de Ménibus en comédienne? Je dois dire que je m’attendais au pire. Finalement j’ai passé une très agréable soirée. Je n’avais jamais été dans ce théâtre qui est vraiment beau et agréable.

L’histoire : Imaginons un ancien président de la république tenté de revenir au premier plan… une situation totalement invraisemblable, non ? Et que François Nicoly – tel est son nom – veuille se venger à jamais d’une star du rire dont il a toujours été la tête de turc… alors là, ça peut faire des étincelles. Un affrontement acharné, cinq personnages explosifs, des dialogues percutants… Qui rira le dernier ? À tous les coups, le spectateur !

Certes, l’humour est basé sur des clichés, des caricatures – ce que j’aurai tendance à trouver ‘facile’ – mais on rit de certains jeux de mots. J’ai été surprise de constater que du haut de mes 29 ans, j’étais largement la plus jeune personne du public mais ça n’a pas empêché l’audience de crânes chauves et de cheveux bleus de rire à gorge déployé. On ne s’ennuie pas, et finalement la troupe de comédiens s’accorde bien sur scène. La pièce est plutôt agréable à voir.

Le Bouffon du Président – Théâtre des Variétés
Jusqu’à fin avril