Anne-Sophie Girard et son one woman show : décevant

Je connaissais bien Anne-Sophie Girard pour ses livres humoristiques que l’on range dans ses toilettes ‘La femme parfaite est une connasse’. Souvent mise en avant à la télé dans des situations saugrenues grâce à l’animateur Arthur, je savais également qu’elle avait écrit un one woman show, que j’ai loupé. Je me suis rattrapé avec son nouveau spectacle qu’elle présente actuellement au Théâtre des Mathurins.

Je n’y allais pas avec de grosses exigences mais plutôt de la curiosité. Je dois avouer que j’ai été déçue. Une heure de spectacle (heureusement), au cours duquel, j’ai entendu des punchlines que je suis persuadée d’avoir entendues auparavant ou lues sur les réseaux sociaux. Et pour ce qui est de ses touches personnelles, je n’ai pas vraiment ri. On voit bien qu’Anne-Sophie avait le trac (il s’agissait de ses premières dates) et certes, elle reste fraîche et naturelle mais je n’ai pas vraiment accroché, probablement à cause du sentiment de déjà-vu. Beaucoup de thèmes ont déjà  été vus et revus par d’autres comiques (la peur de finir seule et folle, les soirées de trentenaires où les sujets de conversation sont déprimants, la soif de poursuivre son rêve de comédienne).

Les gens dans la salle ont ri. J’ai assouvi ma curiosité mais j’en ai vu assez. Je pense que le spectacle va évoluer, à voir s’il en sera plus appréciable avec le temps.