Charlie Chaplin s’expose à la Philarmonie de Paris

Confrontant l’art cinématographique de Chaplin à de nombreuses œuvres, machines, partitions et manuscrits, cette exposition restitue toute l’« éloquence » de son génie, dont l’influence s’étend des avant-gardes à la culture populaire. Scrutant tout ce qui, dans son oeuvre, fait « bruit », et « parle » aux yeux aussi bien qu’à l’oreille, elle montre combien la recherche d’une expression sonore et musicale catalyse son imaginaire tout entier. 

Cette exposition élargit le champ (souvent restreint) du musical à d’autres objets, comme le bruit, le geste et le rythme. Résolument, la pantomime muette de Charlot s’est imposée comme l’un des « corps sonores » les plus emblématiques du XXe siècle, et même l’un des plus visionnaires et politiquement engagés.

Exposition Charlie Chaplin, l’homme-orchestre
Du 11 octobre 2019 au 26 janvier 2020
Espace d’exposition – Philharmonie
Source et informations

L’amour expliqué au Palais de la Découverte

Quel sujet d’attention plus universel que l’amour ? Énigmatique, moteur tout-puissant de tant d’histoires, l’amour semble particulièrement difficile à cerner. « De l’amour », exposition présentée au Palais de la découverte jusqu’au 30 août 2020, questionnera ce mystérieux sentiment en s’appuyant sur des travaux scientifiques et artistiques.

Deux galeries vous sont proposées pour explorer ces territoires amoureux :

La galerie des attachements

Qu’est-ce que l’amour ? L’empathie ? L’attachement ?
Là où le français n’utilise que le terme « amour », le grec utilise quatre mots : érōs, le désir, la passion charnelle ; storgê, l’amour familial ; agapē, l’amour désintéressé et philía, l’amitié, le lien social.
Derrière la simplicité de ces définitions se cache un concept qui ne se résume ni au sexe, ni à la camaraderie, ni à l’amitié, ni à la générosité. Une approche par quatre entrées qui vous permettra de percer un peu plus ce mystère et de découvrir les dernières recherches scientifiques (les sciences affectives) sur l’amour.

La galerie des sciences

Il n’existe pas de théorie scientifique globale sur l’amour. Pourtant, l’affection, l’attachement, la sexualité et l’empathie sont véhiculés par les mêmes molécules, déclenchent la sécrétion des mêmes hormones et empruntent les mêmes circuits neuronaux.
La galerie des sciences vous permettra d’aborder le sujet en sept questions, explorées en détails par des neuroscientifiques, sociologues, sexologues, psychanalystes et philosophes :

  • C’est quoi l’amour ?
  • L’attachement, un lien qui protège, un lien qui libère
  • Amours en ligne
  • Comment le corps se manifeste ?
  • L’art d’aimer les autres
  • Des preuves d’amour
  • Comment se fabrique la sexualité ?

Le rire mais pas que. René Goscinny au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme

À l’occasion de la commémoration des quarante ans de la disparition de René Goscinny, le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, en partenariat avec l’Institut René Goscinny, présente la première rétrospective consacrée au co-créateur d’Astérix et du Petit Nicolas. L’exposition rassemble plus de 200 œuvres, dont des planches et scénarios originaux, et de nombreux documents inédits issus des archives Goscinny.

Exposition René Goscinny. Au-delà du rire
du mercredi 27 septembre 2017 jusqu’au dimanche 4 mars 2018
Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
Informations

Invaders expose son street art au Musée en Herbe

Le Musée en Herbe accueille l’exposition d’Invader, street-artist de renom dont l’univers découle directement du jeu-vidéo qui a bercé toute son enfance. « HELLO MY GAME IS… » permet aux jeunes visiteurs et à leurs parents de s’immerger dans l’univers de l’artiste à travers un parcours thématique dévoilant plus d’une centaine d’œuvres inédites. Des bornes d’arcade, une grande carte du monde interactive, des tableaux en Rubik’s cubes, un mur de magnets et bien d’autres installations leur permettront de jouer avec l’œuvre d’Invader. Une occasion unique de marcher dans les pas d’un des pionniers du street art dont l’œuvre a maintes fois fait référence à l’univers de l’enfance.

Hello My Game Is…
Au Musée en Herbe
Du 26 janvier au 3 septembre 2017
Ouvert du lundi au dimanche de 10h à 19h sans interruption, vacances et jours fériés
Nocturne le jeudi jusque 21h
Informations

Le Grand Orchestre des Animaux, événement unique à Paris

Du 2 juillet 2016 au 8 janvier 2017, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Le Grand Orchestre des Animaux, inspiré par l’œuvre de Bernie Krause, musicien et bioacousticien américain. L’exposition, qui réunit des artistes du monde entier, invite le public à s’immerger dans une méditation esthétique, à la fois sonore et visuelle, autour d’un monde animal de plus en plus menacé.

Informations

Exposition de l’icône Barbie aux Arts Décoratifs

Avec cette exposition présentée dans les espaces de la Mode du musée des Arts décoratifs, c’est la première fois que Barbie fait l’objet d’une véritable invitation dans une institution muséale française. Connu pour ses collections de design et de mode, de jouets et de publicité, le musée est le lieu idéal pour mettre à l’honneur cette poupée iconique dont l’histoire se nourrit de sources multiples, en l’inscrivant pleinement ici dans une histoire culturelle et sociale du jouet aux XXe et XXIe siècles.

Au-delà d’être un jouet, Barbie est également le reflet des mœurs d’une époque, de leur évolution, de leur révolution ‒ elle incarne d’abord l’American way of life avant de prendre une dimension plus universelle, épousant les changements sociaux, politiques, culturels. Elle évolue dans le confort moderne tout en épousant de nouvelles causes, questionnant les stéréotypes, haïe pour ce qu’elle représenterait d’une femme idéalisée, et pourtant autonome et indépendante, adoptant toutes les propositions et les ambitions de l’époque contemporaine.

Ce sont tous ces paradoxes, ces affinités électives avec la mode ‒ tous les créateurs aujourd’hui ont croisé son chemin de passionnée de mode, pour laquelle chacun a déjà imaginé les tenues les plus extravagantes ou les plus élégantes ‒, ses métiers des plus classiques aux plus avant-gardistes, ses ambiguïtés et son éclectisme qui font de ce jouet unique le siège des enthousiasmes ou des réticences.

Puisant dans les archives inédites de la maison Mattel, mettant en valeur un patrimoine historique encore méconnu, l’exposition s’efforce d’offrir deux lectures possibles de ces « vies de Barbie », pour les enfants en évoquant la pure jubilation d’un jouet universellement connu, pour les adultes en replaçant cette figure phare depuis 1959 dans une perspective historique et sociologique.

Exposition Barbie au Musée des Arts Décoratifs
Du 10 mars au 18 septembre 2016

Source

Tintin s’installe au Musée en Herbe pour une exposition

LE MUSEE IMAGINAIRE DE TINTIN
Du 12 février au 31 août 2015

À l’occasion du 40ème anniversaire du Musée en Herbe, Tintin pose sa valise à Paris!
Le Musée Hergé de Louvain-la-Neuve en Belgique est l’invité du Musée en Herbe.
Les visiteurs découvriront une évocation de l’architecture spectaculaire du Musée Hergé. Des dessins et planches originales retraceront la surprenante diversité de l’œuvre du dessinateur.
Tintin et Milou, mais aussi tous les personnages de la série seront présents.
Au cœur de l’exposition, des vignettes agrandies des albums de Tintin seront confrontées aux œuvres d’art et objets ethnologiques originaux, prêtés par le Musée du quai Branly, le Musée du Louvre et des galeries de renoms. Afrique, Amérique, Egypte, Chine, Tibet, seront représentés par les objets emblematiques des civilisations rencontrées par Tintin
lors de ses nombreux voyages.

Plus d’informations

Aardman – l’Art qui prend forme – nouvelle exposition du musée Art Ludique

A partir du 21 mars, et jusqu’au 30 août 2015, Wallace et Gromit, les volatiles de Chicken Run, les Pirates ou encore Shaun le Mouton seront les stars de l’exposition “ Aardman, L’Art qui prend forme ”, la nouvelle exposition de Art Ludique-Le Musée.

Cette exposition, première mondiale, consacrée à l’Art de Aardman présentera plus de 50 décors et personnages de films authentiques, véritables chefs-d’oeuvre de sculptures mis en lumière par les artistes eux-mêmes.

Des machines délirantes de Wallace, en passant par le célèbre potager de Gromit, les décors du film de Shaun le mouton, la machine volante de Chicken Run ou encore le fabuleux galion des Pirates d’une hauteur de 5 mètres, ces œuvres spectaculaires rendront un véritable hommage au génie artistique des sculpteurs  qui animent image par image les créatures de pâte à modeler.

Plus de 350 dessins de concept, recherches de personnages et de décors, aquarelles, story boards  viendront compléter cette exposition exceptionnelle, où l’on pourra même découvrir les carnets de croquis de Nick Park, encore étudiant, contenant  les toutes premières esquisses de Wallace et Gromit, encore jamais présentées au public.

Le parcours de l’exposition proposera de nombreux écrans, afin de permettre aux visiteurs de découvrir en famille l’incroyable créativité du studio, à travers des extraits de ses films les plus célèbres, mais aussi de plus de 60 courts et moyens métrages, publicités hilarantes, ou encore vidéoclips mythiques.

Plus d’informations

Culture TV, saga de la télévision française – l’exposition à voir!

Le Musée des arts et métiers présente du 3 juin 2014 au 8 mars 2015, Culture TV. Saga de la télévision française. Conçue et réalisée par le Musée des arts et métiers, en collaboration avec l’INA, avec le soutien du conseil général de la Vendée, cette exposition retracera les 80 ans d’histoire de la télévision française.
Du tube cathodique à l’écran ultra haute définition, de Pimprenelle à Dora l’exploratrice et du télé-crochet à la télé-réalité, Culture TV. Saga de la télévision française propose un grand « zapping » thématique à travers les époques et les générations. L’exposition est aussi l’occasion de s’interroger sur le futur du média, encore et toujours, préféré des français ; la Télé est morte ? Vive la Télé !

Plus d’informations

Parcourez le Paris de 1900 – la Ville spectacle – au Petit Palais

L’exposition « Paris 1900, la Ville spectacle » invite le public à revivre les heures fastes de la capitale française au moment où elle accueille l’Exposition Universelle qui inaugure en fanfare le 20e siècle. Plus que jamais la ville rayonne aux yeux du monde entier comme la cité du luxe et de l’art de vivre. Plus de 600 oeuvres – peintures, objets d’art, costumes, affiches, photographies, films, meubles, bijoux, sculptures… – plongeront les visiteurs du Petit Palais dans le Paris de la Belle Epoque. Les innovations techniques, l’effervescence culturelle, l’élégance de la Parisienne seront mis en scène comme autant de mythologies de ce Paris dont la littérature et le cinéma n’ont cessé depuis de véhiculer l’image dans le monde entier.

Lire la suite