Merci pour le bruit : beaucoup de bruit pour rien

Je vais vous parler d’une pièce qui ne joue plus aujourd’hui mais que j’ai vu sur ses dernières dates de représentation. Ce n’est finalement pas une mauvaise chose pour toi, lecteur(trice). Il s’agit de la pièce Merci pour le bruit, jouée par 2 comiques dont les noms ne vous seront peut-être pas inconnus : Charlotte Gabris (dont j’avais adoré le one woman show à l’époque) et Vincent Desagnat.

L’histoire telle qu’elle est présentée : Dans un appartement parisien, la fête d’anniversaire de Lisa est sur le point de commencer. La musique joue déjà, le buffet est prêt, le gâteau aussi, mais il manque un détail : les invités.
Son compagnon, avec qui elle s’est fâchée la veille, ne semble pas venir non plus…
Dépitée, elle est loin de se douter que son voisin du dessous va faire basculer la soirée quand il débarque pour se plaindre.

En réalité, il n’y a pas d’histoire. Il s’agit d’un dialogue sans queue ni tête entre deux personnes dont la vie ne fait pas rêver. Et je n’aime pas les pièces sans histoire. De plus, la pièce était très longue (plus d’1h30). Beaucoup de temps perdu pour rien, la pièce aurait dû tenir en une heure, largement.

J’avoue avoir souri à certains moments. Mais j’ai aussi beaucoup été gênée. L’idée de départ était sympa, dommage. La prochaine pièce n’en sera que mieux.

Coup de coeur pour le spectacle de Charlotte Gabris

J’ai eu la chance d’assister à la première représentation de Charlotte Gabris au Splendid à Paris. On m’avait déjà dit beaucoup de bien de cette jeune comique qui joue son spectacle ‘Comme ça c’est mieux’ depuis un moment, et je voulais voir ça par moi-même. J’ai passé un excellent moment. Vraiment. Et nul doute que le public était ravi.

Tout au long de ce spectacle d’1h15, on rit sans répit. La comédienne est naturelle, simple et ne se prend pas au sérieux. Elle nous parle d’elle (ses espoirs d’actrice, ses amours, ses origines, sa famille, ses amis…). Tout autant de thèmes et de galères de la vie quotidienne qui font qu’on se reconnait forcément en elle. La première chose que je me suis dite en sortant de la salle c’est ‘cette fille est géniale, je voudrai vraiment qu’on devienne amies’. Charlotte, si tu me lis…

Son spectacle joue au Splendid à Paris jusqu’à fin avril et tourne en province. Je le recommence vivement!