STARMANIA, le chef d’oeuvre musical, revient 40 ans plus tard !

STARMANIA, le chef d’oeuvre créé par Michel Berger et Luc Plamondon il y a plus de quarante ans, revient à Paris à l’automne 2020, sur la Grande Seine à La Seine Musicale.

Monopolis, dans un futur proche. Tous les citoyens rêvent de devenir des stars. Alors que l’élection présidentielle approche, Johnny Rockfort, chef des étoiles noires, terrorise la ville. Dans cette dystopie, se croisent de nombreux autres personnages : Sadia, l’étudiante travestie « cerveau » des étoiles noires, Marie-Jeanne, la serveuse « automate », Cristal, l’animatrice TV, Ziggy, le disquaire qui rêve d’être star, Zéro Janvier, l’homme d’affaires politicien, Stella Spotlight, l’ex-star sex-symbol et Roger-Roger, présentateur du journal télévisé.
___________
En quatre décennies, cette œuvre futuriste, prophétique et indémodable a réuni plus de 6 millions de spectateurs et fait chanter toutes les générations avec ses tubes devenus des incontournables de la chanson française : Les uns contre les autres, SOS d’un terrien en détresse, Quand on arrive en ville, Le Blues du Businessman, Le Monde est stone, Besoin d’amour …
Aujourd’hui, on perçoit mieux combien ces deux créateurs, Michel Berger et Luc Plamondon, étaient visionnaires : l’écologie, le terrorisme, la télé-réalité, l’engagement politique, les grandes questions sociales et la question du genre…15

Thomas Jolly, prodige de la scène contemporaine, signera la nouvelle mise en scène de ce spectacle phénomène. Rarement les mots « théâtre » et « populaire » sont accordés comme ils le sont chez Thomas Jolly. Ses mises en scènes audacieuses et toujours exigeantes sont portées par le constant désir de donner à voir les émotions de la scène au plus grand nombre.
Début 2020, il prendra la direction du Quai, le Centre dramatique national d’Angers, après avoir bouclé un grand chelem de prestige : Henry VI de Shakespeare, spectacle de 18 h pour lequel il reçoit le Grand Prix de la critique et le Molière de la mise en scène en 2015, un opéra au Palais Garnier en 2016, un Offenbach à l’Opéra-Comique en 2017 et le colossal Thyeste dans la Cour d’honneur du Palais des Papes au festival d’Avignon 2018.

BILLETTERIE disponible dès maintenant : ICI 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *