Petit Manu Payet est devenu grand Emmanuel

Manu Payet ne veut plus se faire appeler Manu. Manu, c’est pour les jeunes, ça fait pas sérieux. Aujourd’hui, appelez-le Emmanuel. Celui qui a su quitter ses parents, tout en essayant de les comprendre.

J’ai vu Emmanuel, le dernier spectacle de Manu Payet que j’avais déjà vu en rodage il y a quelques années. Après avoir eu une première partie de folie, avec Bun Hay Mean qui nous a donné un avant-goût de son nouveau spectacle (écrit en 2 mois tout juste), nous avons retrouvé Manu Payet dans un Olympia comble. Décor épuré d’ampoules de lumière, s’improvisant parfois DJ (et très bon danseur), Manu Payet nous a parlé de son enfance et de sa vie de couple. Des engueulades entre amoureux et des soirées entre amis. Aucun doute, on a très envie d’être ami avec Manu Payet. Même si certains sujets aperçus au rodage ont manqué au spectacle (notamment son installation à Place des Vosges et les caricatures du quartier), j’ai ri et je ne me suis pas ennuyée.

Et à la fin, on voulait effectivement partir faire la fête avec le reste des spectateurs et Manu en invité d’honneur.
Il reste quelques dates de tournée en France avant la fin des représentations. Vous pouvez y aller sans crainte, vous aurez près de 2h de rire vous permettant d’échapper au quotidien et à ses contraintes.
Billetterie ouverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *