L’amour expliqué au Palais de la Découverte

Quel sujet d’attention plus universel que l’amour ? Énigmatique, moteur tout-puissant de tant d’histoires, l’amour semble particulièrement difficile à cerner. « De l’amour », exposition présentée au Palais de la découverte jusqu’au 30 août 2020, questionnera ce mystérieux sentiment en s’appuyant sur des travaux scientifiques et artistiques.

Deux galeries vous sont proposées pour explorer ces territoires amoureux :

La galerie des attachements

Qu’est-ce que l’amour ? L’empathie ? L’attachement ?
Là où le français n’utilise que le terme « amour », le grec utilise quatre mots : érōs, le désir, la passion charnelle ; storgê, l’amour familial ; agapē, l’amour désintéressé et philía, l’amitié, le lien social.
Derrière la simplicité de ces définitions se cache un concept qui ne se résume ni au sexe, ni à la camaraderie, ni à l’amitié, ni à la générosité. Une approche par quatre entrées qui vous permettra de percer un peu plus ce mystère et de découvrir les dernières recherches scientifiques (les sciences affectives) sur l’amour.

La galerie des sciences

Il n’existe pas de théorie scientifique globale sur l’amour. Pourtant, l’affection, l’attachement, la sexualité et l’empathie sont véhiculés par les mêmes molécules, déclenchent la sécrétion des mêmes hormones et empruntent les mêmes circuits neuronaux.
La galerie des sciences vous permettra d’aborder le sujet en sept questions, explorées en détails par des neuroscientifiques, sociologues, sexologues, psychanalystes et philosophes :

  • C’est quoi l’amour ?
  • L’attachement, un lien qui protège, un lien qui libère
  • Amours en ligne
  • Comment le corps se manifeste ?
  • L’art d’aimer les autres
  • Des preuves d’amour
  • Comment se fabrique la sexualité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *