La Philarmonie de Paris annonce une exposition consacrée aux comédies musicales

La comédie musicale bénéficie aujourd’hui d’un extraordinaire regain de popularité. Mais que provoquent en nous, depuis Chantons sous la pluie jusqu’à La La Land, ces personnages qui se mettent soudainement à chanter ou à danser pour exprimer leurs émotions ? Le récit en est transfiguré, la morosité de l’existence est dépassée, l’espoir renaît, la musique invite à l’euphorie du « spectacle total » !

LA FABRIQUE DU GENRE

Le casting des stars qui chantent et dansent, l’écriture des scénarios de leur vie rêvée, la composition de la musique qui les entraîne, la conception des décors, costumes et chorégraphies qui créent l’enchantement : l’exposition découvre les coulisses de la comédie musicale, produit d’une industrie du rêve qui dépense sans compter et d’une collaboration entre des créateurs inspirés.

Le genre est également replacé dans son contexte historique. La part belle est donnée à l’âge d’or des grands studios hollywoodiens, de la fin des années 1920 aux années 1960, lesquels ont séduit le monde et fait naître autant d’imitations que de démarcations ; depuis, des comédies musicales sont produites dans tous les pays, intégrant leurs particularités culturelles. D’une décennie à l’autre, le cinéma tente également d’adapter le genre à l’évolution constante des goûts du public : aucun style de musique ou de danse n’y résiste, depuis le rock’n’roll dans Jailhouse Rock jusqu’aux psalmodies timbrées de Björk dans Dancer in the Dark.

UNE EXPOSITION IMMERSIVE

L’exposition prend le parti d’immerger les visiteurs dans les films eux-mêmes, par des projections géantes, accompagnées de photographies et documents rares. Au plus près de l’expérience cinématographique, le parcours s’organise autour d’un grand espace peuplé de personnages qui dansent, de Fred Astaire à John Travolta, de Cyd Charisse aux héroïnes de Jacques Demy, de West Side Story aux objets virevoltants de La Belle et la Bête.

UNE EXPOSITION À VIVRE EN FAMILLE

Le langage de la comédie musicale est universel : au cinéma, sa joie de vivre nous captive, l’évidence de ses musiques nous entraîne, ses corps dansants nous subjuguent en défiant les lois de la pesanteur. Le dessin d’animation s’empare très tôt du genre, pour pousser plus loin encore les limites de l’imagination.

Interactive et ludique, l’exposition invite les visiteurs à passer derrière le décor : au fil du parcours, ils doublent les voix des stars, apprennent quelques pas de claquettes, se photographient avec les accessoires de héros célèbres, sélectionnent et écoutent des partitions de chansons à succès, et découvrent des esquisses et story-boards à l’origine de séquences iconiques.

La joie de vivre du cinéma
Espace Exposition de la Philarmonie de Paris
Du 19 octobre 2018 au 27 janvier 2019
Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *