Joan Cornellà expose à Paris cet été

JOAN CORNELLÀ  – PARIS SOLO SHOW

Trois ans après sa dernière exposition qui avait attiré 25 000 visiteurs en deux mois, l’impitoyable Joan Cornellà est de retour à Paris pour un nouveau solo show. Aussi bête et méchant qu’irrésistible, son humour noir aux innocentes couleurs acidulées pourrait bien être l’antidote idéal à cette période post-confinement !

D’abord perçu comme un phénomène viral – ses comptes facebook, instagram et twitter fédèrent plus de 7 millions de fans – le barcelonais parcourt aujourd’hui la planète en mode rock star, enchaînant les séances de dédicaces aux interminables files d’attentes. Entre Séoul, New-York et Hong Kong, il investit cet été les quatre niveaux de la galerie Arts Factory, indéfectible relais de son travail depuis 2013.

Passé maître dans l’art de marier traits naïfs et trash sans filtre, c’est avec ce recueil de gags muets en une planche – à la chute souvent douloureuse – que Joan Cornellà trouve définitivement son style. « Zonzo » et « Sot », auto-édités en 2015 et 2016, lui permettent de s’affranchir du circuit traditionnel en diffusant lui-même son travail via Fail Better Press, une structure indépendante créée dans la foulée de sa tentaculaire invasion des réseaux sociaux. Publié en 2019, « Everyone Dies Alone » rassemble pour sa part de nombreuses illustrations inédites réalisées pour ses expositions.

A travers une sélection d’oeuvres récentes – peintures, lithographies, sérigraphies – et une scénographie spécialement conçue pour l’occasion, la galerie Arts Factory propose une véritable immersion dans son univers absurde où les limites du politiquement correct sont piétinées avec jubilation. Suicide, infanticide, racisme, pauvreté, handicap, maladies et mutilations en tout genre … Joan Cornellà prouve avec brio que l’on peut rire de tout, pour mieux pointer du doigt les inégalités et la violence de l’époque. Paradoxale mise en abîme au vu de sa notoriété sur internet, ses critiques les plus acerbes sont le plus souvent dirigées vers le narcissisme de notre vie numérique, qui entraîne une bonne partie de la société dans une quête sans fin vers le selfie ultime.

galerie arts factory – 27, rue de charonne – 75011 paris
métro : ledru-rollin & bastille / infos : tél + 33 (0) 6 22 85 35 86 www.artsfactory.net
exposition du 1er juillet au 29 août 2020 / du lundi au samedi de 12h30 à 19h30

Retour vers la culture : la soirée d’humour qu’on attendait

Après des mois passés à subir les blagues de gens dont ça n’est pas le métier, la salle de l’Européen à Paris, nous propose de passer un moment en live ou sur les réseaux pour assister à des sketchs faits par de vrais professionnels.

Lundi 22 Juin 2020 à 20h, venez célébrer le retour vers la culture en compagnie des humoristes les plus fous de la scène stand up française. 

BUN HAY MEAN, PAUL TAYLOR, TANIA DUTEL, AYMERIC LOMPRET, les FILLS MONKEY et de nombreux GUESTS SURPRISES viendront vous faire oublier la période morose que nous venons de vivre.

On débriefe une bonne fois pour toutes ce qui vient de se passer et après, promis on n’en parle plus !

Durant près d’une heure et demie, vous pourrez assister à ce show inédit, que ce soit dans la salle de l’Européen (avec toutes les mesures de précautions prises en amont) ou en streaming via une plateforme payante. (Promis ce sera moins cher qu’un paquet de cigarettes et en plus c’est bon pour la santé.)

Source et billetterie

Assistez au Festival d’Humour de Paris !

Le FUP c’est Le Festival d’Humour de Paris.
Le plus grand événement humour de France.

Chaque année, c’est plus d’une dizaine de soirées inédites, tous les style d’humour et plus de 100 artistes qui se réunissent sur les plus grandes scènes parisiennes, parmi lesquelles le Grand Rex, Bobino ou encore le Théâtre Libre…

Rendez-vous du 09 au 24 mars 2020 pour une 5ème édition.

Avec le FUP, Paris devient la capitale de l’humour ! The city of laugh…(et reste toujours la capitale de l’amour « The city of love », avec des ponts, des réverbères, la Tour Eiffel, etc…).

  • 9 mars 2020 à 20h30 : Vannes Interdites au théâtre Trévise. Une soirée présentée par NaÏm aka Lamine où la crème des humoristes vient révéler son côté obscur. Avec Aymeric Lompret, Waly Dia, Tano…
  • 14 mars 2020 à 20h : Green Card (la soirée 100% en anglais présentée par Sebastian Marx) au Grand Point Virgule
  • 16 mars 2020 à 20h : La Femme parfaite est une connasse à Bobino
    Marie-Aldine et Anne-Sophie Girardreçoivent Pablo Mira, Monsieur Poulpe, Laurie Peret, Cartman, Alex Ramirès, Tony Saint-Laurent, Lola Dubini, Doully
  • 17 mars 2020 à 20h : Inglorious Comedy Club au Grand Rex
    Présenté par Verino qui reçoit Fary, Alex Vizorek, Les Coquettes, Roman Frayssinet, Guillermo Guiz, Tania Dutel, Pierre-Emmanuel Barré…
  • 18 mars 2020 à 20h30 : Caroline Vigneaux au Grand Rex avec une version enrichie de Caroline Vigneaux croque la pomme
  • 19 mars 2020 à 20h : La Plus grande scène stand up de France au Grand Rex
    Avec : Djimo, Panayotis Pascot, Lenny M’Bunga, Doully, Paul Mirabel, Tania Dutel, Franky, Naïm aka Lamine…
  • 20 mars 2020 à 20h : France-Algérie, la soirée de l’humour franco algéren au Grand Rex
    Présentée par Farid Chamekh et Wahid, avec : Lina Boudraa, Hakim Jemili ,Djamil le Shlag, Kamel Abdat, Franjo, Paul Mirabel, Félix Djhan, Ayoub Marceau, Ryad Graham…
  • 23 mars 2020 à 20h : Le Two Mad Show à Bobino
    Présenté par Marine Baousson, avec : Laura Domenge, Nach, Lola Dubini, Joyce Jonathan, Tristan Lopin, Queen Camille,  Charlie, Sophie Marie Larrouy…
  • 24 mars 2020 à 20h : La Soirée des Humoristes de demain (soirée de clôture et remise du prix du Festival) à Bobino
    Présentée par Alex Vizorek, avec : Le Cas Pucine, Gaëtan Matis, Edgar Yves, Ayoub Marceau, Ryad Graham, Nadim, Rosa Burstein…

Site officiel

IKEA France se lance dans le stand up !

IKEA France se lance dans une nouvelle aventure qui va faire parler d’elle : dénicheuse de talents, la marque se lance dans le stand up. En partenariat avec la mythique salle du Point Virgule à Paris et sous la houlette de Titoff, il s’agit de lancer un spectacle autour du manque d’espace dans la vie quotidienne.

“La Petite Pièce IKEA”, voici le nom de cette opération d’après le constat : “on rencontre tous des problématiques d’espace et cela peut rendre parfois un peu fou. IKEA prend le contrepied et décide d’en rire en lançant son spectacle de stand-up autour de cette thématique”.

Un premier appel à candidatures a été lancé le vendredi 31 janvier sur un site dédié, où il fallait soumettre une vidéo de 3 minutes illustrant le manque d’espace. “Après réception des candidatures, validation de 20 profils, c’est 8 talents retenus par le public qui auront l’occasion de monter sur scène au Point-Virgule (début mars) puis de partir en tournée”, détaille IKEA France. Titoff et Antoinette Colin seront chargés d’accompagner les heureux élus pour monter le spectacle qui se tiendra en mars prochain dans la salle parisienne du Point Virgule.

Pour voter pour les finalistes, ça se passe ici.

J’ai vu le nouveau spectacle de Max Boublil et j’ai été gênée

J’ai eu l’occasion d’assister à la première du nouveau spectacle de Max Boublil. Je n’ai jamais adhéré à ses chansons coquines et je l’ai assez peu vu dans ses films mais, de nature curieuse et comme le personnage semble sympathique, j’ai tenté l’expérience.

Max Boublil raconte sa vie de quarantenaire, papa… et visiblement très frustré sexuellement ! Malheureusement, après une première partie très dynamique et drôle, il se laisse aller à des blagues graveleuses, sans aucune finesse. Des moments de gêne, d’autant plus qu’il rit de ses propres blagues et qu’il est parfois bien le seul. 
Je n’ai pas non plus aimé le côté communautaire qui revient sans cesse mais qui n’est rattaché à rien. Je comprends que l’on se sente plus à l’aise ‘en communauté’ et cela a fait rire ses plus anciens fans, mais ça n’a rien apporté au spectacle et c’était trop facile. Le sexisme est aussi de mise, vous êtes prévenus. Attention à ne pas y aller avec un jeune public (il y avait des enfants dans la salle, ce sont bien ses plus grands fans, mais le spectacle n’est pas pour eux).

Je pionce donc je suis : la pièce qui fait rêver

Je suis fan de Michaël Hirsch, tout le monde le sais. Ce deuxième spectacle, je l’ai attendu, après le fabuleux « Pourquoi », un premier spectacle extraordinaire où, seul en scène, Michaël se pose de grandes questions sur la vie, avec des jeux de mots qui s’enchaînent pour notre plus grand plaisir.

Cette fois, Michaël Hirsch va encore plus loin. Dans un thème qui me parle beaucoup (dormir, une passion). Il y incarne Isidore Beaupieu dont la vie a basculé après s’être endormi lors du plus gros événement de sa vie. Un chamboulement qui l’a poussé à revoir le monde à sa façon.
C’est l’histoire d’un monde où tout s’accélère, mais où l’urgent ne fait pas le bonheur, où l’on aimerait parfois mettre sa vie entre charentaises. C’est l’histoire d’un monde où l’on a oublié que l’Homme descend du songe.

Incarnant tour à tour plus de vingt personnages, Michaël Hirsch, est doté d’une énergie bluffante et ses interprétations sont parfaites. On reste sur la lancée des jeux de mots et on s’en délecte. Difficile de faire mieux après le succès de « Pourquoi », pourtant, il a fait mieux encore. Vivement la suite!

Si vous ne savez pas quoi faire de vos soirées d’hiver, sortez de votre lit et allez voir « Je pionce donc je suis au Théâtre du Lucernaire », vous ne serez pas déçu.

Jusqu’au 19 janvier 2020 les jeudis, vendredis et samedis à 21h30 – et les dimanches à 19h00 à partir du 15 décembre – Théâtre le Lucernaire

 

 

Mme Sarfati Comedy Club : nouveau lieu culte du stand up

Plutôt que dédier un simple lieu à un art, Madame Sarfati dédie une œuvre d’art au stand up parisien.
Fary en collaboration avec JR (qui signe l’architecture intérieure et la scénographie) ,et accompagné de toute une génération de stand uppers, ont créé :
Une programmation unique
Avec les plus beaux talents de l’humour français

A Savoir :
Quand tu viendras chez Madame Sarfati, tu pourras venir boire un verre, manger, voir un plateau d’1h de 4 artistes ( les plus talentueux ) présenté par un MC et surtout vivre un spectacle au sein d’une oeuvre d’art ( Rendez-vous de JR).
De la salle de spectacle, au mobilier et jusqu’au menu, Madame Sarfati a été pensé, créé et réalisé par des artistes chacun expert et talentueux en leur domaine.
La première est le 27 novembre et ça promet du lourd !

[Coup de cœur] Sebastian Marx : le New Yorkais est bien devenu Français

Hier soir ont eu lieu les deux dernières du spectacle de Sebastian Marx : Un news-yorkais à Paris (version française). J’ai eu le plaisir d’y assister alors que je l’avais déjà vu sur la scène du SoGymnase Comedy Club dans la version américaine de son spectacle en 2014. A l’époque déjà, j’avais passé un excellent moment. Depuis, il a bien grandi et s’offre une place magistrale sur la scène des humoristes français.

Hier soir, j’ai beaucoup ri et ça fait beaucoup de bien. Je regrette de ne pas y être retournée plus tôt, il faut dire qu’il joue depuis un moment et qu’il est très présent sur les réseaux sociaux, avec ses vidéos et podcasts. Les occasions n’ont donc pas manqué (si tu as loupé ton tour, ne loupe pas le prochain coche).

Sebastian nous a parlé de sa vie, de son rêve français dans lequel il s’est lancé comme un déglingué, à l’occasion d’une rencontre amoureuse à New York, sa ville natale. Il évoque son installation à Toulouse, ses débuts en France en tant que serveur et son très difficile apprentissage de la langue française. C’est probablement la partie la plus drôle : l’usage des anglicisme, les accents incompréhensibles, les incohérences en orthographe et la complexité de la grammaire française. Puis l’apothéose, la montée à Paris et son obtention de la nationalité française. Mais surtout, j’ai adoré la caricature des parisiens toujours mécontents et adeptes d’un discours qui n’a pas de sens (alors qu’on se comprend finalement très bien avec des ‘bah’ ‘enfin bon’…). Belle joie modérée qui nous est propre. 

Sebastian aime les français et aime Paris plus que tout autre français né ici. Merci pour cet hommage, j’ai hâte de suivre ses prochaines aventures.

[Coup de coeur] Donell Jacksman : un spectacle pour rire ensemble

Hier soir, j’ai assisté à la première du nouveau spectacle de Donell Jacksman intitulé ‘ensemble’. Après l’avoir découvert en première partie du spectacle de Kheiron puis avoir assisté au rodage du dernier spectacle, je dois dire qu’il est toujours aussi drôle, bien rodé et que ce spectacle fera carton plein.

Pendant 1h20, il nous parle notamment de la triste anecdote de Nice qui l’a fait connaître. Cette fois où un homme l’a traité de ‘sale noir’ en plein spectacle. Il nous parle de son ressenti, de ce que ça lui a apporté (son échange avec les chefs d’Etat, la fierté de sa mère…).

Après un moment musical à écouter les paroles d’une chanson raciste de Michel Sardou façon zouk, il a évoqué les dérives du monde d’aujourd’hui et la connerie humaine. Ma partie préférée a été le passage où il explique aux femmes comment détecter des hommes toxiques et fuir. Impossible de ne pas se reconnaître dans ce qu’il dit, et ça fait plaisir même si c’est la triste réalité. Il parle également du féminisme et bien sûr, des relations hommes femmes. Autre sujet : le racisme sous toutes ses formes et son passage en Israël pour un spectacle, ainsi que les idées reçues que cela déclenche parmi son public.

La dernière partie du spectacle est consacrée à un moment d’échange où chacun peut faire part de ses besoins, l’idée étant de mettre des spectateurs en relation entre eux, pour se rendre des services mutuels. Les relations humaines sont au cœur de son spectacle et c’est un sujet qu’il maîtrise parfaitement.

Donel reste un homme abordable, proche de son public et sein d’esprit. Son humour fin et sa rare lourdeur rendent hilare. Il joue jusqu’à la fin de l’année à la Comédie de Paris et en tournée. Je vous encourage vivement à y aller, c’est un vrai moment de plaisir et de détente que vous allez passer. Vous êtes prévenus !