Grosse fête au musée Rodin pour le centenaire de sa disparition

Pour commémorer les 100 ans de la disparition de Rodin, le musée Rodin fait la fête le vendredi 17 novembre ! Le musée sera entièrement gratuit ce jour-là. À partir de 14h, théâtre, musique, lectures, rencontre avec le personnel du musée.  Un parcours musical des œuvres et même une pièce de théâtre avec les élèves du lycée Rodin de 14h30 à 15h aura lieu également. Et pour finir en beauté, ne manquez par à 19h45, le feu d’artifice tiré dans le jardin du musée.

Exposition Goscinny et le cinéma à la Cinémathèque pour petits et grands

Passionné par le septième art dès son enfance, Goscinny s’est inspiré dans ses bandes dessinées des plus grands chefs-d’oeuvre du cinéma, du péplum au western en passant par la comédie musicale. Ludique et interactive, ponctuée de costumes et décors, l’exposition met en regard planches originales et extraits de films pour révéler l’importance du cinéma dans le travail de ce scénariste de génie. Au cœur du parcours, la reconstitution des studios Idéfix, qu’il a créés, se rêvant en Walt Disney, dévoilera toutes les étapes de création d’un dessin animé. 40 ans après la mort de leur créateur, Astérix, Lucky Luke, les Dalton, Iznogoud et le Petit Nicolas sont devenus des personnages de cinéma à part entière. Pari réussi pour « Walt Goscinny » !

Exposition coproduite par la Cinémathèque française et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, en partenariat avec l’Institut René Goscinny.
Du 4 octobre 2017 au 4 mars 2018 à la Cinémathèque
Plus d’informations

Le rire mais pas que. René Goscinny au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme

À l’occasion de la commémoration des quarante ans de la disparition de René Goscinny, le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, en partenariat avec l’Institut René Goscinny, présente la première rétrospective consacrée au co-créateur d’Astérix et du Petit Nicolas. L’exposition rassemble plus de 200 œuvres, dont des planches et scénarios originaux, et de nombreux documents inédits issus des archives Goscinny.

Exposition René Goscinny. Au-delà du rire
du mercredi 27 septembre 2017 jusqu’au dimanche 4 mars 2018
Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
Informations

Le célèbre MoMA débarque à Paris !

La Fondation Louis Vuitton accueille dans le bâtiment dessiné par Frank Gehry une sélection de 200 œuvres qui retracent l’histoire du MoMA (Museum of Modern Art) dans son rôle de collectionneur.

Parmi les œuvres du MoMA exposées en France pour la première fois, citons Oiseau dans l’espace de Constantin Brancusi, les Boîtes de soupe Campbell d’Andy Warhol (1962), « USA today » de Felix Gonzalez-Torres (1990)…

L’exposition ouvre sur la première décennie du MoMA avec des œuvres iconiques comme House by the railroad d’Edward Hopper (1930), une Baigneuse de Paul Cézanne (acquise en 1934)… Elle se poursuit dans l’après-guerre avec des œuvres de Jackson Pollock et Willem de Kooning.

La section suivante est consacrée au « minimalisme » et « pop art ».

« Etre Moderne. Le MoMA à Paris » présente un grand éventail d’œuvres acquises par le MoMA au  fil des décennies, depuis les premiers grands mouvements de l’art moderne jusqu’aux œuvres numériques les plus récentes, en passant par l’expressionnisme abstrait, le minimalisme et le pop art.

« Etre moderne : le MoMa à Paris » du 11 octobre au 5 mars 2018 à la Fondation Vuitton.
Informations

Dior investit le musée des Arts Décoratifs pour une grande exposition

16

Le musée des Arts décoratifs célèbre l’anniversaire marquant les 70 ans de la création de la maison Christian Dior. Cette exposition, riche et dense, invite le visiteur à découvrir l’univers de son fondateur et des couturiers de renom qui lui ont succédé : Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et tout récemment Maria Grazia Chiuri. Émotions, histoires vécues, affinités, inspirations, créations et filiations relient cette sélection de plus de 300 robes de haute couture conçues de 1947 à nos jours.

À leurs côtés, et pour la première fois de manière aussi exhaustive, sont présentés toiles d’atelier et photographies de mode, ainsi que plusieurs centaines de documents (illustrations, croquis, photographies de reportage, lettres et manuscrits, documents publicitaires…), et d’objets de mode (chapeaux, bijoux, sacs, chaussures, flacons de parfums…). Et si Christian Dior fut aussi un homme de l’art et un amoureux des musées, plus de 70 années de création dialoguent également avec tableaux, meubles et objets d’art. Ces œuvres soulignent et prolongent le regard de Christian Dior en explorant les liens qu’il a su tisser entre la couture et toutes les formes d’art, définissant l’empreinte de la maison. Les deux commissaires, Florence Müller et Olivier Gabet, ont construit leur propos selon un parcours chronologique et thématique réunissant et investissant, pour la première fois réunis ensemble, les espaces dédiés à la mode ainsi que ceux de la nef du musée, soit près de 3 000 mètres carrés.

Du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018 – Musée des Arts Décoratifs
Informations

Une exposition pour plonger dans l’univers de Van Gogh

Pour la première fois, la Grande halle de La Villette ouvre ses portes à Vincent Van Gogh pour une exposition immersive qui plonge le spectateur dans 2 000m² de projections des toiles de l’artiste sur de multiples voiles aux dimensions vertigineuses.

Cette réalisation est l’œuvre d’Annabelle Mauger et Julien Baron, qui ont collaboré à la création des spectacles de CATHEDRALE D’IMAGES aux Baux de Provence dès 2001. Leur démarche, mettre la technologie au service de l’art en plongeant le spectateur au cœur de l’œuvre pour lui faire ressentir les émotions créatives de l’artiste.

Venez contempler cette matière précieuse que tous les peintres naturalistes cherchent à saisir pour mettre en scène la vie. Admirez la Nuit étoilée, les Iris et les Tournesols, plongez dans l’intimité de la Chambre de Vincent ou dans l’ambiance d’Auvers sur Oise et de ses champs de blé.

Une expérience au cœur des images portée par la musique de Saint- Saëns, Mozart, Bach, Delibes ou Satie.

Du 23 juin au 10 septembre 2017 – Grande Hall de la Villette
Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h
Nocturnes le samedi jusqu’à 22 h
Site officiel 

Grande rétrospective David Hockney au Centre Pompidou

Le Centre Pompidou en collaboration avec la Tate Britain de Londres et le Metropolitan Museum de New York présente la plus complète exposition rétrospective consacrée à l’œuvre de David Hockney.

L’exposition célèbre les 80 ans de l’artiste. Avec plus de cent soixante peintures, photographies, gravures, installation vidéo, dessins, ouvrages… incluant les tableaux les plus célèbres de l’artiste tels les piscines, les double portraits ou encore les paysages monumentaux.., l’exposition restitue l’intégralité du parcours artistique de David Hockney jusqu’à ses œuvres les plus récentes.

L’exposition s’attache particulièrement à l’intérêt de l’artiste pour les outils techniques de reproduction et de production moderne des images. Animé par un désir constant de large diffusion de son art, Hockney a, tour à tour, adopté la photographie, le fax, l’ordinateur, les imprimantes et plus récemment l’I Pad : « la création artistique est un acte de partage ».

21 juin 2017 – 23 octobre 2017
de 11h à 21h ou de 11h à 23h
Centre pompidou, Paris

Plus d’informations

Balenciaga mis à l’honneur au Musée Bourdelle

Présentée hors les murs au Musée Bourdelle (Paris 15e), l’exposition Balenciaga l’oeuvre au noir, rend hommage à Cristóbal Balenciaga (1895-1972), le couturier des couturiers. Du grand hall des plâtres jusqu’à l’extension contemporaine de Portzamparc, en passant par les ateliers de Bourdelle, les pièces du couturier établissent un dialogue tranchant, noir sur blanc, avec ce grand maître de la sculpture du tournant du XXe siècle.

Noire, l’irrigation de Balenciaga puisant les racines de son oeuvre dans l’Espagne folklorique et traditionnelle de son enfance. Noir, le goût de l’épure de ce technicien hors normes avec ses lignes tonneau (1947), ballon (1950), semi-ajustée (1951), tunique (1955), sa célèbre robe-sac (1957)… Noires, les inspirations monacales du maître dont Dior disait : « Le vêtement était sa religion ».

Cette première partie du parcours de l’exposition « silhouette & volumes » est suivie de « noirs & lumières » et « noirs et couleurs ». Car chez Balenciaga, le noir, plus qu’une couleur ou même une non couleur, est une matière vibrante, tour à tour opaque ou transparente, mate ou brillante, tout en jeux de lumière qui doit autant à la somptuosité des tissus qu’à l’apparente simplicité de ses coupes. Un rehaut de dentelles, une composition de broderie, une guipure, un épais tombé de velours de soie et c’est une jupe, un boléro, une mantille, une cape réinventée en manteau, un manteau taillé en pèlerine… Ici, des pièces de jour, tailleur, veste… et là, des ensembles du soir, aussi des robes de cocktail doublés en taffetas de soie, bordés de franges, ornés de rubans de satin, de perles de jais, de paillettes… et des accessoires, noirs bien sûr… D’un noir conjugué à travers une centaine de pièces issues du fonds Galliera et des archives de la Maison Balenciaga.

Balenciaga, l’oeuvre au noir
Du 8 mars au 16 juillet 2017
MUSÉE BOURDELLE
http://palaisgalliera.paris.fr/fr/expositions/balenciaga-loeuvre-au-noir

Le Musée Maillol expose des œuvres emblématiques pour « 21 rue La Boétie »

L’exposition « 21 rue La Boétie » du Musée Maillol retrace le parcours singulier de Paul Rosenberg (1881-1959), qui fut l’un des plus grands marchands d’art de la première moitié du XXe siècle. Elle rassemble une soixantaine de chefs-d’œuvre de l’art moderne (Pablo Picasso, Fernand Léger, Georges Braque, Henri Matisse, Marie Laurencin…), pour certains inédits en France et provenant de collections publiques majeures telles le Centre Pompidou, le Musée d’Orsay, le Musée Picasso à Paris, ou encore le Deutsches Historisches Museum de Berlin, ou d’importantes collections particulières comme celle de David Nahmad. De nombreuses œuvres sont directement liées au marchand, pour avoir transité par ses galeries, à Paris ou à New York, alors que d’autres renvoient au contexte historique et artistique de l’époque.

Conçue par Tempora et réalisée par Culturespaces, cette exposition bénéficie du soutien actif de la petite-fille de Paul Rosenberg, Anne Sinclair, auteur du livre éponyme « 21 rue La Boétie«  (paru aux Editions Grasset & Fasquelle, 2012).

Marchand d’art passionné, homme d’affaires avisé et amateur éclairé, Paul Rosenberg fut l’ami et l’agent des plus grands artistes de son temps, qui allaient devenir des maîtres incontestés de l’art moderne. Sa galerie mythique a servi de pivot à la peinture moderne en France, et plus largement en Europe et aux Etats-Unis.

Une exposition à voir jusqu’au 23 juillet 2017 au Musée Maillol.

Informations

Le Musée Art Ludique accueille les super-héros pour sa prochaine exposition

21

Art Ludique-Le Musée, en collaboration avec DC Entertainment et avec la participation de Warner Bros. Consumer Products présente « L’Art de DC – L’Aube des Super-Héros », une exposition unique au monde qui rend hommage à l’histoire de DC et à ses iconiques Super-Héros et Super-Vilains tels que Superman, Batman, Wonder Woman et le Joker qui sont à l’origine d’une véritable mythologie contemporaine.

Création originale de l’équipe d’Art Ludique-Le Musée, «L’Art de DC – L’Aube des Super-Héros», dévoile plus de 250 planches originales historiques, plus de 300 œuvres de recherches pour le cinéma et de nombreux costumes et accessoires véritables des films.

On pourra y découvrir les dessins originaux de création des super-héros et super-vilains de l’écurie DC ainsi que des scènes et lieux iconiques imaginés par des artistes de grand renom parmi lesquels Bob Kane, Neal Adams, Frank Miller, Jim Lee, Alex Ross et de nombreux autres…

On admirera également les costumes authentiques créés pour les grands films DC tels que le costume mythique porté par Christopher Reeve dans Superman ou le fameux costume porté par Lynda Carter dans Wonder Woman dans les années 1970.

Seront également présentés les costumes et accessoires créés pour les films de Zack Snyder, Tim Burton, Joel Schumacher et Christopher Nolan ainsi que ceux du très attendu Wonder Woman qui sortira en salles le 2 juin prochain.