Cet hiver, patinez face à la Tour Eiffel !

Pour la deuxième année consécutive, les Jardins du Trocadéro et sa sublime terrasse-bar de l’Aquarium de Paris vont accueillir une patinoire éphémère en plein air avec vue sur la Tour Eiffel. En tout, c’est 500 m2 d’espace de glisse et de pur bonheur pour tous ! 

Du 15 novembre 2020 au 31 janvier 2021, la patinoire accueillera petits et grands pour fouler la glace entre deux sessions shopping. Musiques de Noël, chants et décorations, patinage, luge… et vous pourrez même profiter d’un village gourmet pour se faire plaisir avec des produits de saison ! Une belle occasion de profiter et se laisser aller à la fin de cette année morose…

Patinoire des Jardins du Trocadéro
5, avenue Albert de Mun – 16e
14€ pour les adultes et 9€ pour les enfants
Du 15 novembre 2020 au 31 janvier 2021

Wanted ! L’art est à vous au Grand Palais

La Rmn – Grand Palais et la galerie Perrotin sont heureux de s’associer pour créer un événement inédit les samedi 24 et dimanche 25 octobre 2020 : Wanted !

20 oeuvres de 20 artistes de la galerie Perrotin seront dissimulées dans la nef vide du Grand Palais, comme une exposition déconstruite dans l’espace et le temps : à vous d’en trouver une !
Chaque vainqueur repartira avec l’oeuvre qu’il aura découverte parmi celles de Chiho Aoshima, Iván Argote, Daniel Arsham, Genesis Belanger, Johan Creten, Elmgreen & Dragset, Bernard Frize, Laurent Grasso, Thilo Heinzmann, Gregor Hildebrandt, JR, Bharti Kher, Klara Kristalova, Takashi Murakami, Jean-Michel Othoniel, GaHee Park, Paola Pivi, Emily Mae Smith, Aya Takano et Xavier Veilhan.

Ouverte à tous gratuitement, cette quête généreuse vient célébrer l’art, dans un lieu majestueux chargé d’histoire(s), bientôt fermé pour rénovation.

WANTED! vous invite à venir célébrer de manière joyeuse l’amour de l’art et la beauté du Grand Palais, sa nef vide devenant, le temps d’un week-end, un terrain de jeu à explorer dans ses moindres recoins.

Source et informations

Hommage au Rire de Cabu

Présentée dans la salle Saint-Jean de l’Hôtel de Ville du 9 octobre au 19 décembre, cette grande rétrospective sera la première consacrée à l’œuvre de Cabu. Un hommage joyeux à celui qui fut l’un des plus talentueux et populaires dessinateurs de presse de sa génération.

 

Présentée dans la salle Saint-Jean, au cœur de l’Hôtel de Ville, l’exposition invite à découvrir 350 œuvres de l’artiste. Le parcours est organisé autour de huit thèmes d’inspiration : « Les personnages de Cabu » (Grand Duduche, le Beauf, Dorothée, Catherine, l’Adjudant Kronenbourg…), « La France de Cabu » (société, consommation, les femmes, les jeunes, Paris, les villes), « Les présidents de Cabu » (de Macron à Auriol), « Les people de Cabu » (de Johnny à Zemmour), « Les combats de Cabu » (écologie, pacifisme, liberté d’expression), « Le panthéon de Cabu » (les maîtres incontournables et les copains inoubliables), « La méthode à Cabu » (pour dessiner comme lui), « La Trèfle de Cabu » (sa voiture).

À travers la diversité de sa palette, la variété des sujets explorés, la liberté d’esprit qui le caractérisait et les valeurs qu’il a toujours soutenues, Cabu a porté le dessin de presse au-delà de la simple case qui lui est réservée dans les journaux. Ses dessins provoquent le rire ; ils offrent aussi à réfléchir. Car son regard sur la France et les Français comme sur les cultures étrangères est à la fois corrosif et salutaire.

Source

Grande exposition consacrée aux affiches de cinéma

La BnF consacre une exposition aux affiches de cinéma. Premiers éléments de promotion d’un film auprès du grand public, elles alimentent l’imaginaire collectif lié au 7e art. La BnF en conserve quelque 40 000 dans ses collections, entrées par dépôt légal mais aussi grâce à des acquisitions ou des dons de cinéastes.

De Metropolis et Casablanca à Océans, en passant par Psychose et 2001, l’Odyssée de l’espace, une centaine de pièces permettent de voir ou revoir des visuels emblématiques d’un médium au croisement de la publicité et de l’art graphique.

Entrée libre et gratuite
Du 22 septembre 2020 au 21 février 2021

Plus d’informations

Festival de Musique en plein air au Parc Floral de Paris

La musique résonnera bien cet été au Parc Floral de Paris, du 15 août au 23 septembre, avec des concerts en public et en pleine nature.

Après avoir été longtemps dans l’incertitude, mis en place plusieurs scénarios en fonction des contraintes sanitaires, en accord avec la Ville de Paris, cette nouvelle édition est réinventée sous l’intitulé unique de «Festivals du Parc Floral», mêlant Paris Jazz Festival, Festival Classique au vert et Pestacles.

Plus d’informations

Venez observer les étoiles dans les parcs parisiens

Paris sous les étoiles, c’est reparti ! A l’occasion de l’ouverture nocturne de certains Parcs et Jardins parisiens, l’Association Française d’Astronomie avec le soutien de la Mairie de Paris organise durant tout l’été un marathon de 17 soirées d’observation gratuites ouvertes à toutes et tous .

Le dispositif

Les montreurs du ciel de l’AFA pointeront lunettes et télescopes vers le ciel étoilé à l’abri des lumières dans les parcs pour proposer aux parisiennes, parisiens, petits ou grands, seul(e) ou en famille des observations et des ateliers de repérage du ciel : quelles sont ces étoiles qui brillent ? Comment les reconnaître et les retrouver ?…  et suivant les dates et les horaires, observer à l’oculaire d’un télescope Jupiter et découvrir ses satellites, contempler Saturne et ses anneaux, admirer les mers et cratères lunaires, découvrir la couleur de la planète Mars… Émotion et émerveillement au programme de ces soirées.

Dates et lieux :

Du 17/07 au 12/09, de 21h à 1h, 17 soirées seront ainsi proposées réparties sur 11 parcs de la capitale pour pour cette nouvelle édition de notre opération estivale « Paris sous les étoiles »

Le calendrier :

  1. vendredi 17 juillet 2020 au Square Séverine (20e)*
  2. samedi 18 juillet 2020 au Parc des Buttes-Chaumont (19e)
  3. vendredi 24 juillet 2020 Parc Montsouris (14e)
  4. samedi 25 juillet 2020 au Square Louis XIII, Place des Vosges (4e)
  5. mardi 28 juillet 2020 au Parc André Citroën (15e)
  6. vendredi 31 juillet 2020 au Square Georges-Méliès (12e)
  7. samedi 01 août 2020 au Square Louise Michel (18e)
  8. vendredi 07 août 2020 au Parc Montsouris (14e) à l’occasion des Nuits des étoiles
  9. dimanche 09 août 2020 aux Jardins d’Eole (18e) à l’occasion des Nuits des étoiles
  10. vendredi 14 août 2020 au Parc André Citroën (15e)
  11. samedi 15 août 2020 au Jardin Villemin (10e)
  12. jeudi 20 août 2020 au Parc de Belleville (20e)
  13. samedi 22 août 2020 au Square Louise Michel (18e)
  14. dimanche 23 août 2020 au Jardin des Grands-Explorateurs (6e)
  15. mardi 25 août 2020 au Parc de Belleville (20e)
  16. jeudi 27 août 2020 au Parc des Buttes-Chaumont (19e)
  17. samedi 29 août 2020 aux Jardins d’Eole (18e)
  18. samedi 12 septembre 2020 au Parc Montsouris (14e) précédée d’une après-midi d’observation du Soleil dans le cadre de la Fête des Jardins

Informations

Assistez au premier cinéma sur l’eau !

Avis aux cinéphiles ! Vous aurez peut-être la chance de participer au premier cinéma sur l’eau qui aura lieu le 18 juillet prochain pour l’ouverture de Paris Plages. Au programme : une projection de film gratuite depuis un bateau sur le bassin de la Villette. Une expérience de cinéma insolite qui marque l’ouverture de la saison estivale.

Venez assister à une projection insolite pour fêter l’ouverture de Paris Plages 2020. Rendez-vous sur le bassin de la Villette, entre les quais de Seine et de Loire, pour une expérience cinéma exceptionnelle. Pour l’occasion, une flotte de 38 bateaux électriques seront mis à disposition pour la projection du film de Gilles Lellouche « Le Grand Bain ». 150 transats seront également à disposition, sur la zone de Paris Plages pour visionner le film depuis le quai de Seine sur un écran 16x9m.

Inscription ICI pour participer au tirage au sort

Le Cinéma en plein air de La Villette aura bien lieu cette année !

Le cinéma en plein air de la Villette aura lieu en 2020 malgré une année compliquée pour les sorties culturelles. Préparez-vous pour un mois de film gratuits projetés sur la grande pelouse de La Villette, du 23 juillet au 22 août, dans le respect des gestes barrière !

Entièrement gratuites, les projections sont organisées à la tombée de la nuit sur un écran gonflable de 600m2. Et cette saison, le thème retenu est ‘Grandeur nature”, avec une sélection de films aux paysages incroyables comme Into The WildThelma et Louise et Le secret de Brokeback Mountain.

Programme du festival 2020 (les projections démarrent à la tombée de la nuit)

Mercredi 22 juillet Le Grand Bain – Gilles Lellouche – 2018 – 2h02

Jeudi 23 juillet Easy rider – Dennis Hopper – 1969 – 1h34 – Int -12 ans

Vendredi 24 juillet Mad Max : Fury road – George Miller – 2015 – 2h

Samedi 25 juillet Kirikou et les bêtes sauvages – Michel Oncelot, Bénédicte Galup – 2005 – 1H15

Dimanche 26 juillet Les Moissons du ciel – Terrence Malick – 1979 – 1h34

Mercredi 29 juillet Comme un avion – Bruno Podalydes – 2015 – 1h45

Jeudi 30 juillet Into the wild – Sean Penn – 2008 – 2h19

Vendredi 31 juillet Les Frères Sisters – Jacques Audiard – 2018 – 2h01

Samedi 1er août Microbe et Gasoil – Michel Gondry – 2015 – 1h45

Dimanche 2 août Little Big Man – Arthur Penn – 1971 – 2h19

Mercredi 5 août Le Voyage aux Pyrénées – Arnaud et Jean-Marie Larrieu – 2008 – 1h42

Jeudi 6 août Grizzly Man – Werner Herzog – 2005 – 1h43

Vendredi 7 août Thelma et Louise – Ridley Scott – 1991 – 2h09

Samedi 8 août Le Chant de la mer – Tomm Moore – 2014 – 1h33

Dimanche 9 août La Mort aux trousses – Alfred Hitchcock – 1959 – 2h16

Mercredi 12 août La Leçon de piano – Jane Campion – 1993 – 2h01

Jeudi 13 août Leave no trace – Debra Granik – 2018 – 1h49

Vendredi 14 août Une Histoire vraie – David Lynch – 1999 – 1h51

Samedi 15 août Il était une fois la révolution – Sergio Leone – 1972 – 2h30

Dimanche 16 août Out of Africa – Sydney Pollack – 1986 – 2h40

Mercredi 19 août Lady Chatterley – Pascale Ferran – 2006 – 2h38

Jeudi 20 août Le Secret de Brokeback Mountain – Ang Lee – 2005 – 2h14

Vendredi 21 août Arizona Dream – Emir Kusturica – 1993 – 2h22

Samedi 22 août Le Seigneur des anneaux – Le retour du roi – Peter Jackson – 2003 – 3h21

Dimanche 23 août Le Grand Bleu – Luc Besson – 1988 – 2h18

Du 23 juillet au 22 août 2020
Parc de la Villette, 211 avenue Jean Jaurès, 19e
gratuit sur réservation,
inscription chaque lundi sur
 http://www.villette.com/ à partir du 20 juillet à 11h

L’Accor Arena nous invite à son concert de la Fête de la Musique

Après plusieurs mois où la vie s’est arrêtée et l’actualité culturelle s’est digitalisée, il est maintenant temps de reprendre nos activités préférées.

A l’occasion de la Fête de la Musique, un grand concert aura lieu à l’Accor Arena de Paris. Très exceptionnellement, ce concert se fera en public, dans le respect des gestes barrières.

La salle mythique ouvre donc une billetterie (très) limitée pour L’Événement de la reprise avec France 2 ce vendredi 21 juin !

Retrouvez Vianney, Claudio Capeo, Pascal Obispo, Tryo, Salvatore Adamo, Benabar, Tom Leeb, Antoine Elie, Garou, LEJ et bien d’autres sur la scène de l’Arena.

Prenez vos places pour cet événement gratuit, sur le site dédié.

Exceptionnelle exposition Turner au musée Jacquemart-André

En 2020, le musée Jacquemart-André présente une rétrospective de Joseph Mallord William Turner (1775-1851). Incontestablement le plus grand représentant de l’âge d’or de l’aquarelle anglaise, il en exploita les effets de lumière et de transparence sur les paysages anglais ou les lagunes vénitiennes. 
Cette exposition révèle le rôle qu’ont joué les aquarelles dans la vie et l’art de Turner, des œuvres de jeunesse qu’il envoya à la Royal Academy aux fascinantes expérimentations lumineuses et colorées de sa maturité. Pour un public moderne, ces dernières comptent parmi ses œuvres les plus radicales et accomplies.

Grâce aux prêts exceptionnels de la Tate Britain de Londres, qui abrite la plus grande collection de Turner au monde, le musée Jacquemart-André accueille une exposition de 60 aquarelles et quelque 10 peintures à l’huile, dont certaines n’ont jamais été présentées en France.

Un parcours chronologique permet de suivre pas à pas son évolution artistique : de ses œuvres de jeunesse d’un certain réalisme topographique aux œuvres de sa maturité, plus radicales et accomplies, fascinantes expérimentations lumineuses et colorées. Associées ici à quelques aquarelles achevées et peintures à l’huile pour illustrer leur influence sur la production publique de Turner, ces œuvres très personnelles demeurent aussi fraîches et spontanées que lorsqu’elles sont nées sur le papier.

Source et informations