Une Saint Valentin spéciale au Musée Rodin

Le musée Rodin propose sa « Soirée Love » pour une Saint-Valentin hautement culturelle le lundi 14 février 2022, de 18h à 23h.

Un parcours amoureux au musée Rodin comme programme de la Saint-Valentin, une idée originale pour vivre cette soirée différemment.

Au fil de la déambulation dont la pièce maitresse est le mythique Baiser de Rodin, vous poserez un regard amoureux sur les œuvres, une ode au corps et aux sens qui rappelle la grande histoire d’amour que vécurent Auguste Rodin et Camille Claudel.

Laissez-vous gagner par la magie des lieux, musique et poésie sont au rendez-vous, sans oublier les surprises qui vous attendent dans le lieu le plus romantique de Paris. Tout est réuni pour venir dire « je t’aime » au musée Rodin dans le strict respect des consignes sanitaires.

Source et réservation

Grande exposition Gaudí au Musée d’Orsay

Antoni Gaudí (1852-1926), architecte et créateur de génie, a marqué l’Espagne au tournant du XXe siècle et continue de fasciner de nos jours. Pour la première fois depuis cinquante ans en France, une exposition de grande envergure est consacrée à ce maître de l’Art nouveau. Elle montrera l’extraordinaire créativité de cet artiste singulier, porteuse des bouleversements à l’œuvre dans la Catalogne de la fin du XIXe siècle, et qui s’exprime autant dans les détails de son mobilier qu’à l’échelle d’un projet architectural hors du commun : la Sagrada Familia à Barcelone.

Le musée d’Orsay accueillera la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Dans une muséographie immersive, elle montrera les créations spectaculaires de cet artiste singulier, présentant notamment des ensembles de mobilier jamais exposés en France. Elle offrira une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques.

L’exposition s’attachera à montrer le processus créatif de l’architecte au milieu d’une profusion artistique locale exceptionnelle lié au « Modernisme » ou mouvement de l’Art nouveau en Espagne, porté par des commanditaires insignes, soucieux de distinguer la Catalogne, terre identitaire de nature méditerranéenne. L’atelier de Gaudi, ses nombreux collaborateurs, ses techniques de travail sophistiquées constitueront la ligne directrice de l’exposition pour faire comprendre au public l’extraordinaire capacité d’invention de l’architecte qui défia toute la création du moment.

À travers les quelques dessins subsistants de l’artiste, des maquettes et de nombreuses œuvres de mobilier, l’exposition reconstituera ce qui caractérise Gaudi : l’espace et la couleur. Elle mènera le visiteur au grès de ses créations de palais, d’hôtels urbains, de parcs, d’églises avec le projet hors du commun de la Sagrada Familia. Des films, des photographies et des documents d’époque viendront témoigner de la vitalité du parcours de l’architecte plasticien mais aussi du bouleversement artistique opéré à jamais sur Barcelone.

Du 12 avril au 17 juillet 2022
Musée d’Orsay
Source

Exposition LEGO vers la lune et au-delà !

À partir du 7 décembre, le musée de l’Air et de l’Espace met l’histoire de la conquête aéronautique et spatiale à l’honneur avec l’exposition Vers la Lune et au-delà !, qui en retrace les moments clés sous forme… de briques LEGO® ! Réalisée en collaboration avec l’agence Epicure Studio, elle offre aux visiteurs une nouvelle approche de l’aérospatiale, aussi originale qu’innovante.

Vers la Lune et au-delà ! », ce sont près de 1200 heures de conception et 180,000 briques LEGO® utilisées pour inviter le public à (re)découvrir le domaine de l’aérospatial, sous un angle se voulant ludique et intergénérationnel. D’un astronaute à taille humaine à la fusée Saturn V des missions Apollo, en passant par le mythique Concorde et par Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, l’exposition raconte le patrimoine aéronautique et spatial à travers une trentaine de sculptures impressionnantes (dont certaines réalisées à l’échelle 1:1) divisées en 3 thèmes centraux : l’histoire aéronautique et spatiale, la conquête lunaire et l’aérospatial dans la fiction.

Des ateliers de construction ludiques avec des briques LEGO® sont également proposés : petits et grands auront donc l’occasion d’en apprendre plus sur l’histoire de la conquête spatiale, tout en laissant libre cours à leur imagination et à leur créativité. Ainsi, ce ne sont pas « seulement » des constructions LEGO® qui sont présentées au public : l’exposition se veut une véritable passerelle entre culture et divertissement, et entre histoire et modernité.

Source et informations

[Coup de cœur] Burlesk : cabaret déjanté

J’ai toujours eu une passion pour les spectacles burlesques. Un univers glamour, des femmes généreuses et une atmosphère cosy, c’est tout ce que j’aime.

J’ai eu la chance de voir le spectacle BurlesK, à la Divine Comédie à Paris. Un show burlesque complètement déjanté, où on rit, on chante, on admire et on profite du spectacle.

Sur scène, 3 artistes affranchies avec qui on aimerait bien être copines. J’ai été bluffée par certaines performances d’effeuillage et j’aimerais bien en faire autant. Ca tombe bien, les filles organisent des ateliers ! 

Une belle parenthèse dans cette période de froid, BurlesK est une valeur sûre pour voir un spectacle du genre. Un moment « feel good » à passer entre amis.

Allez-y tant qu’il est encore temps ! Jusqu’au 2 janvier à la Divine Comédie et en tournée.

Rodolphe Jonathan Lambert se dévoile sur scène

Rodolphe Jonathan Lambert remonte sur scène dans un nouveau one man show, après son spectacle Perruques. J’ai eu l’occasion d’assister à la première. Un moment que j’ai particulièrement apprécié.

L’humoriste, ému de monter sur scène après autant de temps, est touchant. Pas de vulgarité lors de ce spectacle, le texte est très fin et l’interprétation est très juste. On a envie de lui faire un câlin, ou au moins, de faire partie de sa vie. Et on rit de bon cœur, vraiment. 

Il nous parle de sa vie privée : sa femme, ses enfants, le décès de son père. Sa vie de comédien. Un moment de partage vraiment bien maîtrisé et le public en demande encore.

Un spectacle  d’humour d’une qualité rare, que je vous recommande.

Picasso l’étranger, s’expose

Picasso est un mythe national en France. Depuis l’ouverture du Musée Picasso au cœur de Paris (1985), son œuvre a été pleinement intégrée à notre patrimoine. Pourtant il n’en pas toujours été ainsi. Peu de gens savent qu’il n’est jamais devenu Français : le 3 avril 1940, il déposa une demande de naturalisation qui lui fut refusée et qu’il ne renouvela jamais.

Dès 1901, par erreur, Picasso avait été fiché par la police comme « anarchiste surveillé ». Pendant quarante ans, il fut considéré avec suspicion comme étranger, homme de gauche, artiste d’avant-garde. Jusqu’en 1949, son œuvre, pourtant célébrée dans le monde occidental, ne comprenait que deux tableaux dans les collections françaises. Mais son sens politique lui permit de naviguer avec aplomb dans un pays aux institutions obsolètes, il s’installa pour toujours dans le Midi, choisissant le Sud contre le Nord, les artisans contre les beaux-arts, la région contre la capitale.

En artiste global et étranger illustre, il devint un puissant vecteur de modernisation du pays. Picasso a donc toute sa place au Musée national de l’histoire de l’immigration. Mais la découverte de sa précarité cachée et des obstacles de son parcours ne nous renvoie-t-elle pas, en miroir, une image dérangeante de notre pays et de nous-mêmes ? Car cette exposition se veut aussi une radioscopie de la France, avec les rêves qu’elle inspire, les revers qu’elle inflige, les démons qui la travaillent.

Picasso l’étranger
Musée National de l’Histoire de l’Immigration
Du 4 novembre 2021 au 13 février 2022

Source

Cosmos : l’événement de l’Atelier des Lumières

Culturespaces s’associe au Centre National d’Études Spatiales (CNES) pour présenter lors de soirées exceptionnelles DESTINATION COSMOS, une création originale pour l’Atelier des Lumières.

A cette occasion, les portes sont ouvertes en soirée à partir des vacances de la Toussaint. Des premiers peuples à avoir observé les étoiles en passant par l’alunissage d’Apollo 11, l’envie de découverte spatiale de l’humanité ne cesse de croître.

Cette exposition vous plonge dans un dédale d’étoiles, de planètes, nébuleuses et supernova. Un voyage unique qui débute au cœur de la forêt tropicale guyanaise et prend fin aux confins de l’univers. Après avoir quitté la terre, vous êtes invités à sillonner les canyons martiens aux côtés des rovers (véhicule conçu pour explorer la surface d’un corps céleste), plonger au coeur de Jupiter, survoler les anneaux de Saturne puis dépasser les frontières de notre système solaire afin d’explorer l’immensité de notre univers.

Totalement immergé dans l’image et la musique, laissez-vous emporter dans une aventure spatiale inédite !

Informations pratiques :
Du lundi au samedi de 18h30 à 22h du 22 octobre au 20 novembre 2021.
L’Atelier des Lumières

Source et réservations

[Coup de Cœur] Les Coquettes reviennent enfin !

Il y a quelques années, j’ai assisté au 1er spectacle des Coquettes, sans grande conviction (pour relire mon article, c’est ici).
Toujours curieuse, j’ai eu l’occasion d’assister à la première de leur nouveau spectacle Merci Francis et j’ai pris une vraie claque dans la tête. J’ai adoré ce nouveau show, vraiment !

Je ne sais pas si c’était lié à l’euphorie de la première mais les filles étaient déchainées et le public aussi. Très bonne ambiance dans la salle, portée par des chansons hilarantes et des mises en scène pleines de paillettes et de génie d’inventivité. 

J’ai particulièrement apprécié la sensibilité que l’on perçoit de la part des filles sur scène. Les solos sont très prenants et on perçoit une nouvelle facette des artistes. J’ai versé une larmichette et croyez-moi, il m’en faut beaucoup pour cela.

Un vrai moment de cohésion, de partage et d’amour entre des artistes accomplies et leur public. J’ai passé un excellent moment et je recommande à tous de les voir sur scène avec ce nouveau spectacle. Les Coquettes ont gagnée le cœur d’une nouvelle fan !

The Rocket Man : hommage à Elton John en tournée en France !

Richard Walter Productions est fier de présenter le meilleur hommage jamais rendu à l’un des plus grands musiciens de tous les temps, Sir Elton John, dans un spectacle éblouissant de vérité The Rocket Man !

Personne n’aurait su incarner cette superstar flamboyante et unique avec autant d’éclat, de réalisme et de folie que le désormais mondialement reconnu, Jimmy Love.

Sa voix tout d’abord, puis sa ressemblance physique, sa présence unique sur scène mêlant folie et génie, énergie et émotion, jusqu’aux costumes et accessoires qui ont fait la réputation des shows d’Elton John pendant plus de 40 ans.

Laissez The Rocket Man vous emporter dans un voyage incroyable dans le temps sur la Yellow Brick Road à travers deux heures de tubes emblématiques qui visiteront toutes les périodes d’Elton John, depuis Crocodile Rock à Candle in the Wind en passant par Your Song, Sacrifice et bien sûr Rocket Man ! Vous avez aimé le film, ne manquez pas le show qui passe à Paris, à la Salle Pleyel le 21/10, et en tournée dans toute la France.

Site officiel et Réservations

A year in Normandy : nouvelle exposition de David Hockney

Installé dans le Pays d’Auge depuis début 2019, le célèbre peintre britannique David Hockney y a initié un nouveau chapitre de sa création artistique. Sa maison, son jardin et la campagne environnante deviennent ses motifs de prédilection, peints sur iPad, technique qu’il utilise depuis plus de dix ans.

Quelques mois plus tôt, au musée de Bayeux, Hockney avait été fortement marqué par la Tapisserie de la reine Mathilde. Longue de près de 70 mètres, la broderie forme une frise relatant d’un seul tenant la conquête de l’Angleterre par Guillaume, duc de Normandie, au XIe siècle. Germe alors le projet de dépeindre sous la forme d’un cycle narratif l’arrivée du printemps. À peine le cycle est-il initié, qu’est décrété, en mars 2020, le confinement national.

Tandis que le monde s’immobilise, Hockney réalise sur iPad, en l’espace de quelques semaines, plus de cent images. La technique lui permet une saisie rapide et précise. À la manière des impressionnistes, il capture les effets de lumière et les changements climatiques avec dextérité selon toutefois une palette vive et lumineuse, des compositions en aplats juxtaposés aux accents pop. Les jours s’égrènent, le confinement s’achève et le printemps laisse place à l’été, à l’automne puis à l’hiver. Hockney n’a pas seulement peint le printemps, mais une année entière.

« A Year in Normandie »
Du 13 octobre 2021 au 14 février 2022
Au Musée de l’Orangerie