[Live Report] Singin’ in the Rain au Grand Palais

Je vous en avait déjà parlé sur ce blog, le spectacle musical Singin in the Rain a pris place sous la nef du Grand Palais, pendant les travaux d’aménagement du Théâtre du Châtelet. Ce lieu a pris l’habitude de recevoir des événements de grande envergure et de toutes nature : la FIAC, le Cinema Paradiso, une patinoire géante… Aujourd’hui, c’est une comédie musicale incontournable qui prend place et le Grand Palais a été aménagé exprès pour faire vivre une expérience toute particulière. En plus du spectacle, y retrouve des food trucks, expositions, cours de claquettes, shooting photos. De quoi ravir petits et grands.

Parlons du spectacle. Pour être honnête, je n’avais jamais vu le film ni aucun spectacle lié à cette production. C’était donc pour moi une vraie première mais à ce qu’on m’en a dit, le spectacle était parfaitement calé sur le film. J’ai beaucoup apprécié le fait que le spectacle était joué en anglais, c’est bien trop rarement le cas sur Paris (je vous rassure, le spectacle était sous-titré, bien que lisible uniquement par les personnes aux yeux aiguisés). J’ai été éblouie par les costumes. Les robes que portent les femmes du spectacle sont à tomber par terre. Les décors sont simples mais suffisants et il a réellement plu au Grand Palais ce soir là. Les danseurs et comédiens sont au top. L’acoustique était étonnamment bonne vu la configuration du lieu. Un gros bémol tout de même : l’orchestre des musiciens est caché. Quel dommage !

Le final est fabuleux et constitue le meilleur moment du show, les fans apprécieront et je n’en dévoilerai pas plus. Personnellement, j’ai eu une grosse déception qui a gâché la soirée : je sais que la configuration de l’espace était un sacré enjeu mais je n’ai jamais été aussi mal installée pour voir un spectacle. Mal aux fesses, mal au dos, on n’arrêtait pas de se tortiller sur nos sièges et l’espace restreint nous incitait presque à nous asseoir sur les genoux du voisin. Au prix de la place, c’est dommage. Je tenterai le retour au Théâtre du Châtelet quand il sera remis sur pieds !

Le Festival d’Humour de Paris revient pour sa 3e édition

Le FUP, le Festival d’Humour de Paris, est de retour pour une 3ème édition.
Au programme, 14 soirées inédites créées spécialement pour l’occasion.

Qu’ils soient chroniqueurs sur France Inter, qu’ils viennent du web, du stand-up ou du théâtre, retrouvez plus de 100 artistes dans les plus grandes salles parisiennes, parmi lesquelles l’Olympia, le Grand Rex et Bobino. Jamais autant d’artistes n’avaient été réunis pour un festival d’humour à Paris.

Du 10 au 22 janvier, Paris devient la capitale de l’humour ! The city of laugh…(et reste toujours la capitale de l’amour « The city of love », avec des ponts, des réverbères, la Tour Eiffel, etc…)Informations

Vivez le ski à Paris pendant 4 jours !

Magique et unique ! Pendant 4 jours, les rues du quartier de Saint-Germain se parent de leurs plus beaux atours pour offrir aux Parisiens une parenthèse enchantée en ce début d’hiver. Les bars sont métamorphosés en chalets aux couleurs des massifs. La Place Saint-Sulpice est transformée en station de montagne avec de nombreuses activités gratuites : Big Air, piste de luge, jardin des neiges, simulateur de ski, piste de ski de fond équipée d’un pas de tir à la carabine laser, pour ressentir les sensations du biathlon, des chiens de traîneau pour découvrir l’ambiance grand nord.

Bref, tout y est : l’ambiance, la musique, le décor, les activités… comme si on était sur les pistes !

Au programme de l’édition 2017 :

  • Piste de luge
  • Jardin des neiges
  • Piste de ski pour les enfants
  • Biathlon et simulateur de ski
  • Dégustation de produits montagnards
  • Soirées thématiques autour des massifs et des stations dans les bars et restaurants du quartier.
  • Et des séjours, des forfaits de ski et des goodies des partenaires à gagner sur place durant les 4 jours de l’événement.

Mais aussi, de nombreuses animations dans les rues et bars autour de la place St Sulpice !

Source
Programme

Evenement exceptionnel de combat de sabre laser !

Cette activité est un sport de combat mettant en pratique l’utilisation du sabre laser de façon sportive et ludique en appliquant les techniques, les méthodes et les formes du sabre telles qu’elles sont développées depuis 1997.

Le combat au sabre laser compte 7 formes initiales. Chaque forme ayant son état d’esprit, sa philosophie et son domaine d’application propre.

Originaire des Etats-Unis et pratiqué dans de nombreux pays, le combat au sabre laser permet des échanges sportifs d’un genre nouveau. C’est une discipline codifiée et complète mais se voulant également originale.

Le sabre laser organise le plus grand tournoi jamais organisé, dans un lieu d’exception ! RDV les 24 et 25 novembre à la Cité de la Mode et du Design pour l’Open de Paris sabre laser.

Lire la suite

Grosse fête au musée Rodin pour le centenaire de sa disparition

Pour commémorer les 100 ans de la disparition de Rodin, le musée Rodin fait la fête le vendredi 17 novembre ! Le musée sera entièrement gratuit ce jour-là. À partir de 14h, théâtre, musique, lectures, rencontre avec le personnel du musée.  Un parcours musical des œuvres et même une pièce de théâtre avec les élèves du lycée Rodin de 14h30 à 15h aura lieu également. Et pour finir en beauté, ne manquez par à 19h45, le feu d’artifice tiré dans le jardin du musée.

[Coup de cœur] Ary Abittan, la dose d’humour qui fait du bien !

J’ai récemment eu l’occasion d’assister au dernier spectacle d’Ary Abittan. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, n’ayant pas vu son premier spectacle et n’étant pas vraiment fan des rôles qu’il a joué dans les comédies françaises.

Je vais y aller franchement : j’ai passé un excellent moment. J’ai beaucoup ri, parfois aux larmes. Il m’a fallu un petit moment pour entrer dans le spectacle, car je ne suis pas fan des comiques obligés de grimacer pour faire rire. Ce que j’ai aimé, c’est qu’il nous parle de lui, de sa vie, et qu’on s’y retrouve toujours : ses relations avec sa famille, son divorce, sa quête de l’amour, la famille recomposée… Des relations pas faciles, qu’il arrive à aborder avec légèreté.

Ary est humain, proche de son public, et d’un dynamisme absolu. Je me suis bien reconnue en danseuse solo imitant Beyoncé. Il est en tournée dans toute la France en ce moment et bientôt de passage à Paris, ne le loupez pas !

Disney Village vous invite à son spectacle Les Feux Magiques de Disney

Les Feux Magiques de Disney : 6, 8 et 10 Novembre 2017 sur le Lac Disney de Disney Village.
Un spectacle exceptionnel pour toute la famille avec une énorme scène à ciel ouvert avec effets spéciaux et feux d’artifice et musique.
Profitez de ce cadre féérique pour une sortie en famille lors d’un show entièrement gratuit, à l’occasion de la fête traditionnelle anglaise, le Bonfire.

Infos pratiques :
Les Feux Magiques de Disney 2017
Les 6, 8 et 10 novembre 2017
A partir de 20h30
Attention, le spectacle peut être modifié, retardé ou supprimé sans préavis, notamment en cas de mauvaises conditions météo.

Faites du patin à roulettes sur le plus haut rooftop de Paris !

DE LA GLISSE SUR LE PLUS HAUT ROOFTOP DE PARIS !

Du 20 octobre au 5 novembre, une piste de roller s’installe sur la terrasse de l’Observatoire Panoramique de la Tour Montparnasse pour le bonheur des petits et des grands.

Sur deux ou quatre roues, venez glisser sur le toit de Paris, face à la Tour Eiffel, au Louvres, ou encore à Notre-Dame.

La piste sera accessible gratuitement à tous les porteurs de billets pour la visite panoramique, tous les jours, de 13h à 20h.

Le prêt des patins et rollers sera également gratuit mais vous pouvez aussi choisir de venir avec votre propre matériel.

La piste est accessible même aux petits, sous la responsabilité de leurs parents, mais ni protections ni aides au patinage ne seront disponibles sur place.

Un bar vous attendra également sur la terrasse, pour vous réchauffer autour d’un chocolat chaud ou vous désaltérer avec la boisson (non-alcoolisée) de votre choix.

Une activité insolite à vivre en famille, ou entre amis, pour un moment unique, face à la plus belle vue de Paris !

DEUX SOIREES POUR GLISSER FACE A LA VILLE LUMIERE

S’émerveiller devant les lumières de la ville et glisser au rythme de la musique, alors que la Tour Eiffel se met à scintiller : c’est ce que vous propose l’Observatoire Panoramique de la Tour Montparnasse !

A l’occasion de deux soirées exceptionnelles, la piste de roller restera ouverte jusqu’à 23h.

Le samedi 28 octobre, enfilez votre costume le plus effrayant et rejoignez-nous pour une Halloween Party. Pluie de bonbons garantie !

Le samedi 4 novembre, révisez vos classiques pour notre soirée Disco. La Saturday Night Fever s’empare de la terrasse panoramique !

Attention : la terrasse panoramique est accessible uniquement à pieds.

Audrey Dana joue les indociles au théâtre

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de voir la pièce Indociles écrit et mis en scène par Murielle Magelan et Audrey Dana. Cette dernière, seule en scène avec une batteuse pour rythmer la pièce, y interprète plusieurs personnages indociles. Un fil rouge, celui de l’histoire d’une jeune fille passionnée par la peinture, en désaccord avec les tempéraments de ses parents, mais qui fera tout pour réaliser son rêve. Largement inspirée par sa propre vie, elle nous fait l’honneur de se dévoiler.

Les personnages sont divers. On rit, on pleure. Au final, Audrey Dana et fait vivre chacun de ces personnages avec brio et excelle dans ce spectacle. On y passe un bon moment. La pièce joue jusqu’à mi-novembre au Théâtre des Mathurins et je vous la recommande. 

Exposition Goscinny et le cinéma à la Cinémathèque pour petits et grands

Passionné par le septième art dès son enfance, Goscinny s’est inspiré dans ses bandes dessinées des plus grands chefs-d’oeuvre du cinéma, du péplum au western en passant par la comédie musicale. Ludique et interactive, ponctuée de costumes et décors, l’exposition met en regard planches originales et extraits de films pour révéler l’importance du cinéma dans le travail de ce scénariste de génie. Au cœur du parcours, la reconstitution des studios Idéfix, qu’il a créés, se rêvant en Walt Disney, dévoilera toutes les étapes de création d’un dessin animé. 40 ans après la mort de leur créateur, Astérix, Lucky Luke, les Dalton, Iznogoud et le Petit Nicolas sont devenus des personnages de cinéma à part entière. Pari réussi pour « Walt Goscinny » !

Exposition coproduite par la Cinémathèque française et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, en partenariat avec l’Institut René Goscinny.
Du 4 octobre 2017 au 4 mars 2018 à la Cinémathèque
Plus d’informations